•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Madeleine Ferron s'éteint

Madeleine Ferron
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'auteure Madeleine Ferron est décédée des suites de la maladie d'Alzheimer samedi, à Québec, à l'âge de 87 ans. Mme Ferron était la soeur du docteur Jacques Ferron et de la peintre Marcelle Ferron.

L'auteure Madeleine Ferron est morte samedi à Québec, à l'âge de 87 ans. Elle souffrait de la maladie d'Alzheimer.

Son fils, l'ex-ministre péquiste de l'Environnement David Cliche, a confirmé la nouvelle au Soleil, samedi soir.

Mme Ferron a notamment écrit des romans comme La fin des loups-garous, Le baron écarlate et Le chemin des dames, en plus de rédiger des articles pour des revues et des journaux.

Elle a aussi écrit un essai dans les années 70 intitulé Quand le peuple fait la loi avec son mari, le juge Robert Cliche (Nouvelle fenêtre), décédé en 1978, qui a notamment présidé la Commission d'enquête sur la violence et la corruption dans l'industrie de la construction au Québec en 1974.

Au cours de sa carrière, Madeleine Ferron a reçu de nombreuses distinctions littéraires, dont le prix France-Québec.

Elle était aussi chevalier de l'Ordre national du Québec. Madeleine Ferron était la soeur de l'écrivain et politicien Jacques Ferron (Nouvelle fenêtre) et de la peintre Marcelle Ferron (Nouvelle fenêtre), tous deux décédés.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !