•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un portrait des aînées

Mains

La Fédération des femmes du Québec a mis sur pied un comité pour évaluer les conditions de vie des femmes de plus de 65 ans. Après Baie-Comeau, la tournée québécoise de l'organisation se poursuit à Sept-Îles jeudi.

La Fédération des femmes du Québec est de passage sur la Côte-Nord pour avoir un meilleur portrait des femmes âgées de plus de 65 ans dans la région. Après Baie-Comeau, la tournée québécoise de l'organisation se poursuit à Sept-Îles jeudi.

La Fédération a mis sur pied un comité pour évaluer les conditions de vie de ces femmes âgées. En moyenne, celles-ci ont un revenu de près de 22 000 $ par année, soit 13 000 $ de moins que celui des hommes du même âge. De plus, l'écart financier serait encore plus grand dans la région.

« Moins de revenus, c'est sûr que cela a un impact sur leur condition de vie, sur leur alimentation, sur leur logement, sur le transport et sur les loisirs qu'elles peuvent se permettre », explique Gisèle Bourret, de la Fédération des femmes du Québec.

De plus, à l'approche d'une réforme budgétaire au Québec, les femmes âgées pourraient bien se retrouver avec une partie de la facture. « Si les services coûtent plus cher, c'est bien certain que les femmes pauvres vont devoir se passer de ces services », déplore Mme Bourret.

Aucun thème sélectionné