•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commission d'enquête en France

La ministre française de la Santé Roselyne Bachelot

La ministre française de la Santé Roselyne Bachelot

Photo : AFP / François Guillot

Radio-Canada

La campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1) fera l'objet d'une commission d'enquête parlementaire en France. Pour 94 millions de doses de vaccins achetées, seules 5,6 millions de personnes se sont fait vacciner.

L'Assemblée nationale française a donné mercredi son accord pour une commission d'enquête parlementaire sur la campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1).

C'est le Nouveau Centre, un petit parti appartenant à la majorité, qui a lancé cette initiative.

« Il ne s'agit pas d'accuser, mais d'enquêter », a déclaré le député Jean-Luc Préel en présentant la demande de commission d'enquête du Nouveau Centre.

Le principal argument de ce parti est le fait que le gouvernement s'était lancé, avant l'été 2009, dans une politique d'acquisition de 94 millions de doses de vaccins et qu'au final, seules 5,6 millions de personnes ont été vaccinées.

« Il nous faut connaître les raisons de ce non-succès de la vaccination pour pouvoir faire face à d'éventuelles nouvelles pandémies », a-t-il précisé.

La campagne de vaccination a été l'objet de nombreuses critiques notamment pour son organisation et pour son coût (plus d'un milliard de dollars).

Selon les chiffres les plus récents des autorités sanitaires, la grippe A a fait 302 morts en France métropolitaine.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !