•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kevin Parent encore sous le choc

Kevin Parent

L'auteur-compositeur et interprète Kevin Parent ne comprend pas pourquoi une dizaine d'anglophones l'ont agressé le 12 février, en pleine rue, à Québec.

L'auteur-compositeur et interprète Kevin Parent ne comprend pas pourquoi il a été agressé le 12 février à Québec. En point de presse, le chanteur a d'abord relaté les heures précédant l'attaque sauvage dirigée contre lui en pleine rue, par une dizaine de fêtards anglophones au carnaval.

Puis, il a raconté qu'il ne se rappelait pas grand-chose de l'agression. Grâce à deux amies, il a appris qu'il a reçu de nombreux coups de poing et coups de pied à la tête et au corps. Le chanteur ignore qui sont ses agresseurs et pourquoi ils s'en sont pris à lui.

Je n'ai rien compris et je ne comprends pas.[[citation auteur="Kevin Parent" ]]

Kevin Parent n'a pas porté plainte et ne veut pas le faire. Il a dit et répété qu'il ne savait pas auprès de qui il devait se plaindre et contre qui.

Il a dénoncé ces agressions qui se répètent d'année en année pendant le carnaval. « Ça fait des années qu'il y a du grabuge entre les Anglais et les Français au carnaval de Québec », a-t-il lancé.

Au terme de son spectacle à Vancouver, dans le cadre des Jeux olympiques, on a diagnostiqué une commotion cérébrale. Les médecins ont recommandé au chanteur de se reposer. Kevin Parent a dû annuler les spectacles prévus au Vieux Clocher de Magog samedi dernier et vendredi.

Aucun thème sélectionné