•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blackwater accusée d'escroquerie

Des agents de Blackwater à Bagdad, en septembre 2007.

Des agents de Blackwater à Bagdad, en septembre 2007.

Photo : AFP / Patrick Baz

Radio-Canada

Deux anciens employés de Blackwater accusent la compagnie spécialisée en sécurité d'avoir escroqué le gouvernement des États-Unis de plusieurs millions de dollars.

Après le département américain de la Justice, après le gouvernement irakien, c'est au tour d'anciens employés de s'attaquer à Blackwater, la compagnie américaine spécialiste de la sécurité.

Brad et Melan Davis ont porté plainte contre Blackwater, rebaptisée Xe en 2009, pour une affaire de fausses factures et d'escroquerie dont le gouvernement des États-Unis aurait été victime. Le préjudice s'élèverait à plusieurs millions de dollars.

Selon le couple, les fausses factures incluraient le paiement des services de prostituées en Afghanistan. Les Davis affirment également que d'autres employés de Blackwater auraient agi avec une brutalité inutile en Irak.

Ils ont déposé leur plainte en 2008 auprès de la justice fédérale de Virginie, mais le document n'a été rendu public que cette semaine.

Selon une source judiciaire qui a souhaité garder l'anonymat, une enquête a été ouverte par les autorités fédérales de Virginie pour établir si, oui ou non, Blackwater a surfacturé ses services au département d'État américain.

Le porte-parole de Xe, Mark Corallo, soutient que la plainte des Davis est infondée et souligne que le département américain de la Justice a refusé de s'y associer.

Xe et plusieurs de ses employés se trouvent déjà dans le collimateur de la justice fédérale américaine pour une fusillade en Irak ou dans le cadre d'affaires de trafic d'armes.

Avec les informations de Associated Press