•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un concurrent du iPad à Rimouski

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une entreprise de Rimouski, ExoPC, entend faire concurrence au géant de l'informatique Apple dans le marché naissant des tablettes informatiques à écran tactile.

Une entreprise rimouskoise tente une percée dans le nouveau marché des tablettes informatiques à écran tactile.

ExoPCAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'ExoPC Slate, décrite sur le site Internet de l'entreprise

L'appareil d'ExoPC sera un ordinateur complet tenant dans la main avec des sorties vidéo, des ports USB et la possibilité de gérer des applications Flash. Le prototype fonctionne avec le système d'exploitation Windows 7, et possède davantage de fonctions que le iPad ainsi qu'une caméra intégrée.

La jeune entreprise bénéficie de l'appui du géant Microsoft qui présentera son produit le mois prochain en Allemagne.

Le président d'ExoPC, Francis Lamontagne, explique que son équipe cherchait à développer un outil utilisable par tout le monde, avec une navigation tactile et des références groupées par type de médias. « On a lancé ça parce que les gens qui vont se virer vers le iPad sont généralement ceux de la communauté Apple et on a réalisé qu'il y aurait un grand trou dans le marché pour les utilisateurs de Windows », précise M. Lamontagne.

Le défi semble relevé avec succès puisqu'avant même son lancement officiel, l'ExoPC Slate a pu bénéficier de l'engouement suscité par la présentation du iPad d'Apple. Des internautes ont alors découvert le produit et depuis les commandes affluent du monde entier.

Marché naissant

Spécialiste de l'informatique et des nouveaux médias à Radio-Canada, Bruno Guglielminetti estime que la tablette d'ExoPC a de bonnes chances de réussite. Il souligne que le petit ordinateur présente des caractéristiques intéressantes et qu'il pourrait effectivement concurrencer des géants comme Apple, Dell et Hewlett Packard.

« Quand on a l'appui de gros joueur comme Microsoft [...] Imaginez le coup de pouce que cela peut donner. L'appareil a déjà été présenté sur un site américain Engadget, ce qui a fait buzz, un vent de sympathie qui est parti », relate Bruno Guglielminetti

Le spécialiste estime que le premier défi de l'entreprise sera de livrer le produit comme prévu au cours des prochaines semaines. Ensuite, ce qui sera déterminant pour le produit, selon M. Guglielminetti, ce sera sa distribution et, parce que le milieu est très compétitif, le prix de l'appareil.

La tablette sera fabriquée en Chine et se vendra environ 650 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !