•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une crise qui fait mal

Forêt

Forêt (archives)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les gens de la communauté de Hearst s'unissent à la Première Nation de Constance Lake pour raviver leur économie. Selon eux, un nouveau système de contrôle des richesses naturelles permettra de relancer le secteur forestier.

La crise dans l'industrie forestière fait mal à plusieurs communautés du Nord de l'Ontario, qui sont au bord du gouffre financier.

À Hearst, les responsables de la ville se penchent actuellement, avec la Première Nation de Constance Lake, sur des solutions à apporter. Selon eux, un nouveau système de contrôle des richesses naturelles permettra de relancer le secteur forestier.

Le professeur en foresterie de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue Hugo Asselin a d'ailleurs donné une conférence, mardi, dans laquelle il a suggéré des méthodes pour aider les gens à se sortir de la crise. « Il y a plusieurs solutions. Il n'y en a aucune qui est magique malheureusement. »

M. Asselin a vu leur volonté de prendre le contrôle du territoire forestier de la région. « C'est les gens qui vivent dans ces forêts-là qui devraient avoir le dernier mot sur la façon de l'utiliser, de l'exploiter, etc. »

Selon Desneiges Larose, qui travaille pour la Corporation de développement économique, un système uniforme d'allocation des ressources à toute la province ne fait aucun sens. « [Il faut] trouver un équilibre entre les joueurs pour s'assurer que les communautés ne sont jamais dans une situation où ils ne peuvent pas contribuer et prendre part à la prise de décision », dit-elle.

Les deux communautés ont rencontré des représentants du ministère des Richesses naturelles pour élaborer un plan de rechange au système de permis forestiers actuels. Le projet, qui permettra à la communauté de gérer son territoire forestier, devrait être déposé à Queen's Park prochainement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !