•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les citadins mangent la forêt

Déforestation amazonienne pour faire place à l'élevage.

Déforestation amazonienne pour faire place à l'élevage

Photo : AFP / ANTONIO SCORZA

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une nouvelle étude américaine révèle que la croissance urbaine et les exportations agricoles sont les principales causes de la déforestation dans les pays tropicaux.

Des chercheurs de l'université américaine Columbia affirment que l'urbanisation est la cause principale de la déforestation.

Leur étude, publiée dans la revue Nature Geoscience, révèle que l'augmentation du niveau de vie provoque une augmentation de la consommation de produits agricoles et que cette pression sur l'environnement contribue à la déforestation.

« Dans les décennies qui viennent, la quasi-totalité de la croissance démographique se produira en ville plutôt qu'à la campagne, ce qui va pousser la demande d'utilisation des paysages ruraux pour la production agricole commerciale », soulignent les auteurs.

Ces scientifiques ont comparé des indicateurs économiques et démographiques de 41 pays d'Amérique latine, d'Afrique et d'Asie avec des données satellitaires sur la déforestation recueillies entre 2000 et 2005.

Conclusion, plus l'urbanisation s'accélère, plus les résidents consomment des produits agricoles, et plus la forêt recule pour faire place à l'élevage et à l'agriculture. C'est encore plus vrai lorsque ces pays exportent leurs produits.

Ces observations viennent contredire l'idée répandue selon laquelle les forêts peuvent être protégées en réduisant la population des zones rurales et en incitant les paysans à ne pas déboiser.

Les chercheurs estiment donc que la manière actuelle de lutter contre la déforestation devrait être révisée, notamment en faisant un meilleur usage des terres déjà utilisées.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !