•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

60% de plus à Longueuil

(archives)

(archives)

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les usagers du métro de la Rive-Sud devront payer 111 dollars pour leur carte mensuelle à compter du premier juillet. Il s'agit d'une hausse de presque 60 %, puisque la carte mensuelle coûte actuellement 70 dollars

La Société de transport de Montréal (STM) décrète que les détenteurs de la CAM n'auront plus accès à la station de métro Longueil-Université-de-Sherbrooke. Les usagers de cette station devront tous se procurer le titre de transport TRAM 3 et ainsi débourser mensuellement 41 $ de plus à partir de juillet.

La mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, dénonce la décision prise unilatéralement par Gérald Tremblay et le président de la Société de transport de Montréal, Michel Labrecque, qui ont cédé « aux pressions du maire de Laval ». La mairesse rappelle qu'en vertu de l'entente de 2007 sur le partage du déficit du métro, la tarification prévoyait que l'usage de la CAM était admis à la station de métro de Longueuil jusqu'en décembre 2011.

Dès maintenant, Longueuil va faire comme Laval en cessant de payer sa quote-part destinée au financement du déficit du métro de Montréal, pour protester contre cette injustice.

Caroline St-Hilaire, mairesse de Longueuil

Le maire de Laval, Gilles Vaillancourt, déplorait depuis un an que les usagers du métro de la Rive-Sud puissent transiter par la STM en achetant une carte CAM au coût mensuel de 70 $, mais que les usagers du métro de Laval ne puissent en faire autant. Le maire demandait que STM harmonise les tarifs de Laval avec ceux de la Rive-Sud et refusait de verser ses contributions de 2 millions de dollars par an.

La mairesse Caroline St-Hilaire, qui est aussi présidente du Réseau de transport de Longueuil, a déclaré jeudi que toutes les mesures nécessaires seraient prises pour que l'entente de 2007 soit respectée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !