ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Europe : des modèles d'intégration en crise?

Radio-Canada

Il n'y a pas qu'au Québec qu'on se questionne sur l'identité et les accommodements raisonnables pour les minorités. Plusieurs pays européens traversent eux aussi une période de remise en question. En France, cela prend la forme d'un débat sur l'identité nationale et de discussions autour de la question de la place du religieux dans l'espace public; en Grande-Bretagne, c'est le multiculturalisme qui est soumis à l'examen.

Frank Desoer s'est rendu en France, en Belgique et en Grande-Bretagne pour tenter de comprendre comment on aborde là-bas l'intégration des immigrants.



Débat sur l'identité nationale: deux aspects du malaise identitaire

Le gouvernement français a organisé, de novembre 2009 à la fin janvier 2010, un vaste débat sur l'identité nationale. Dès le départ, cette initiative a été vivement critiquée, à gauche comme à droite.

Les discussions qui ont eu lieu dans les différents forums locaux, aux quatre coins de la France, ont permis de mettre en lumière le fossé qui sépare parfois les Français « de vieille souche », qui sentent leur identité menacée, et les Français issus de l'immigration, qui ont l'impression d'être exclus du débat.



France: une laïcité à géométrie variable

La France est souvent présentée par les partisans de la laïcité intégrale comme le modèle à suivre. Cependant, entre le discours et la réalité, il existe un écart. La laïcité française apparaît, dans les faits, plus souple et accommodante qu'on ne pourrait croire.

Cela se vérifie dans les deux grandes institutions républicaines par excellence que sont l'école et l'armée, où des compromis ont été tissés avec différentes confessions religieuses, dont l'islam.



L'intégration linguistique en Belgique flamande

Le gouvernement de la région de Flandre, en Belgique, applique, depuis quelques années, une politique d'intégration très musclée dite « inburgering ». Tout immigrant qui veut s'établir dans cette région doit suivre obligatoirement un parcours d'intégration linguistique et culturelle très exigeant, à défaut de quoi il s'expose à des sanctions qui peuvent être assez sévères.

Cette politique est critiquée par des groupes francophones et des défenseurs des droits de la personne. Une grande question se pose : au nom de l'intégration et de la protection du patrimoine culturel et linguistique, jusqu'où peut-on imposer des conditions aux nouveaux arrivants?



Angleterre: le communautarisme en question

Depuis les attentats de Londres, en juillet 2005, on a assisté en Grande-Bretagne à une remise en cause de plus en plus forte du multiculturalisme. Dans différents secteurs de la société civile, on s'est effectivement demandé si la politique historique d'ouverture aux minorités culturelles et religieuses n'avait pas pavé la voie à l'essor de l'intégrisme musulman. Ce débat crée des tensions entre les représentants de certaines communautés ethnoculturelles et les partisans d'une politique mettant l'accent sur la cohésion sociale en Grande-Bretagne.



La laïcité belge

La Belgique est un pays tolérant et ouvert, où il existe une longue tradition de compromis politique, linguistique et religieux. Malgré cela, depuis quelque temps, on y observe, tant du côté flamand que wallon, un mouvement d'opposition croissant aux accommodements religieux avec l'islam. À l'évidence, la notion d'accommodement raisonnable, qui provoque tant de débats chez-nous, suscite également en Belgique des sentiments plus que partagés.