•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Roméo Phillion veut être blanchi

Roméo Phillion
Radio-Canada

L'homme qui a purgé presque 32 ans de prison pour un crime qu'il dit ne pas avoir commis s'adresse au tribunal pour demander d'être complètement exonéré.

Roméo Phillion, qui a purgé presque 32 ans de prison pour un crime qu'il dit ne pas avoir commis, s'est adressé lundi au tribunal à Ottawa, pour demander d'être complètement exonéré. L'homme originaire de Toronto juge insuffisant que la Couronne ait retiré l'accusation qui pesait contre lui.

L'homme de 70 ans est aujourd'hui libre et ne fait face à aucune accusation. Toutefois, lui et ses avocats soutiennent qu'un doute persiste toujours quant à son innocence. Ils demandent donc au tribunal d'ordonner la tenue d'un nouveau procès, qui se solderait par un acquittement, parce que la Couronne admet qu'elle n'a aucune preuve contre Roméo Phillion.

L'homme a été reconnu coupable en 1972 du meurtre du pompier Léopold Roy, commis en 1967 à Ottawa. Lors d'un interrogatoire avec la police, il a admis avoir commis le meurtre, puis il s'est ravisé quelques heures plus tard. Il a par la suite toujours clamé son innocence.

Il a été libéré en 2003 après que de vieilles preuves ont fait surface, notamment un rapport de police qui révèle qu'il ne se trouvait pas à Ottawa le jour du meurtre.

La Couronne ne croit pas qu'on puisse douter de l'innocence de Roméo Phillion maintenant que l'accusation a été retirée. Elle s'oppose donc à cette démarche.

Les plaidoyers devraient se poursuivre toute la semaine.