•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le paradis n'est pas encore perdu

Image tirée du spectacle Paradis perdu, de Dominic Champagne et Jean Lemire
Radio-Canada
Mis à jour le 

Paradis perdu, un spectacle écrit et mis en scène par Dominic Champagne sur les changements climatiques, est présenté à la salle Maisonneuve de la Place des Arts, à Montréal, jusqu'au 6 février.

Un soldat errant cherche un autre soldat pour se battre avec lui. Il ne trouve personne, car il est le dernier humain sur terre.

Tel est la trame de Paradis perdu, un spectacle écrit et mis en scène par Dominic Champagne, présenté à la salle Maisonneuve de la Place des Arts, à Montréal, jusqu'au 6 février.

Le soldat épuisé, affamé, assoiffé, va s'éteindre. Mais il entend une voix intérieure qui l'invite à rêver.

S'il pouvait recréer le monde détruit par la main de l'homme, quel serait son rêve? Inspiré par cette voix, le soldat lance son imagination sur les pistes de la création du monde, à la recherche du Paradis Perdu, titre inspiré du poème de John Milton. Il invente une oasis de beauté où l'humanité revivrait en harmonie avec la nature.

C'est un voyage dans le jardin du monde et dans le coeur de l'homme.[[citation auteur="Dominic Champagne, auteur et metteur en scène" ]]

Selon Jean Lemire, l'un des deux concepteurs du spectacle, c'est un spectacle sur la nature biologique et sur la nature humaine. Ce spectacle allie différents arts: théâtre, musique, danse, cinéma, mouvements aériens et projections d'images. Il réunit un conteur, un acteur, un clown, une danseuse et un enfant.

Paradis Perdu a été créé avec la collaboration du biologiste Jean Lemire et de l'auteur-compositeur et interprète Daniel Bélanger, qui signe la musique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !