•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sur la couleur des dinosaures

Sinosauropteryx
Reconstitution de deux spécimens du Sinosauropteryx Photo: Chuang Zhao and Lida Xing
Radio-Canada

Un petit carnivore bipède qui vivait il y a 125 millions d'années possédait des plumes qui dessinaient sur sa queue des anneaux orange et blanc, découvrent des chercheurs britanniques.

Les paléontologues en connaissent un peu plus sur les couleurs du Sinosauropteryx, un petit dinosaure carnivore bipède qui vivait il y 125 millions d'années.

Une équipe sino-britannique soutient que la bête avait un poil soyeux (précurseur des plumes) qui dessinait sur sa queue des anneaux orange et blanc.

Les résultats montrent aussi que son corps était brun roux avec du noir et du beige.

Un autre oiseau contemporain du Sinosauropteryx, le Confuciusornis, avait pour sa part des taches noires, blanches et brun-orange.

Des microscopes électroniques ont été utilisés pour identifier, dans les fossiles, les structures cellulaires qui renferment des pigments qui donnent leur couleur aux plumes d'oiseau et aux poils des mammifères.

Ces structures contiennent des pigments qui donnent des teintes noires et grises, et des teintes allant du beige au roux.

La technique ne peut toutefois pas être utilisée pour connaître la couleur des dinosaures reptiliens puisqu'ils sont dépourvus de ce type de poil.

Le plumage en question

Le Pr Mike Benton , de l'Université de Bristol, affirme que ces travaux permettent aussi de confirmer que les plumes sont apparues avant les ailes. Ainsi, le plumage n'aurait pas existé au départ comme structure pour voler. Il aurait peut-être servi pour séduire ou effrayer les prédateurs, pour ensuite évoluer vers le vol.

Le détail de ces travaux est publié dans le magazine Nature.