•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente imminente

Georges-Ernest Grégoire

Le chef de la communauté Sept-Îles-Malioténam, Georges-Ernest Grégoire (archives)

Radio-Canada

La communauté montagnaise de Sept-Îles-Maliotenam et Hydro-Québec s'apprêtent à conclure une entente au sujet du passage des lignes de transport sur les territoires innus.

Le chef de la communauté Sept-Îles-Maliotenam, Georges-Ernest Grégoire, confirme qu'une entente de principe est imminente avec Hydro-Québec au sujet du passage des lignes de transport sur leurs territoires ancestraux.

L'entente de plus de 100 millions de dollars prévoit un dédommagement pour les lignes existantes et satisfait les anciennes demandes de compensation pour les lignes de transport de la centrale Sainte-Marguerite-3, au nord de Sept-Îles.

Elle garantit en outre des contrats pour le déboisement de l'emprise des nouvelles lignes de transport du mégaprojet de la Romaine, en Minganie, dont le futur tracé devra être soumis au processus d'évaluation environnementale.

Les négociations se sont déroulées toute la semaine aux bureaux de la société d'État à Montréal. Le conseil de bande attend que les avocats aient réglé quelques détails et apporté les dernières modifications à l'entente avant d'y apposer sa signature.