•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un temple dédié à la déesse-chat Bastet

Sculpture de la déesse-chat Bastet
Photo: Bastet
Radio-Canada

Les ruines d'un temple grec antique dédié à la déesse-chat Bastet sont mises à jour dans la ville d'Alexandrie, dans le nord de l'Égypte.

Des archéologues égyptiens ont découvert les ruines d'un temple grec antique dédié à la déesse-chat égyptienne Bastet dans la ville d'Alexandrie, dans le nord de l'Égypte.

L'archéologue Mohammed Abdel Maqsoud et ses collègues ont mis au jour ce qui reste du temple de la reine Bérénice, l'épouse du roi Ptolémée III qui a gouverné l'Égypte de 246 à 222 av. J.-C., à Kom al-Dikka, à Alexandrie.

Certains des restes sont hauts de 60 mètres et larges de 15 mètres. Selon le chef des antiquités égyptiennes, Zahi Hawass, le temple a subi de nombreuses périodes de démantèlement. Il a même été utilisé comme carrière, ce qui a conduit à la disparition de nombreux blocs de pierre.

La déesse-chat Bastet Photo : AFP / SCA/HO

Pas moins de 600 statues ptolémaïques ont été découvertes sur les lieux, dont plusieurs à l'image de Bastet, la déesse de la joie et de la maternité, au visage de chat.

La découverte à Kom al-Dikka est la première d'un temple ptolémaïque dédié à Bastet à Alexandrie.

Cela indique que le culte de la déesse Bastet s'est poursuivi en Égypte après le déclin de l'époque égyptienne antique.

Zahi Hawass

L'ère ptolémaïque marque le règne grec de l'Égypte de 305 av. J.-C . jusqu'à la conquête romaine en 30 av. J.-C. Alexandrie fut la capitale de l'Égypte ptolémaïque, prospérant en tant que centre de la culture et du commerce grecs.

Avec les informations de Agence France-Presse