•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chavez craint une occupation américaine

Hugo Chavez (archives)
Hugo Chavez (archives) Photo: La Presse canadienne / AP Photo/Fernando Llano
Radio-Canada

Le président vénézuélien Hugo Chavez accuse les États-Unis de vouloir occuper Haïti sous prétexte d'aider ce pays, terrassé par un violent tremblement de terre.

Le président vénézuélien Hugo Chavez a accusé dimanche les États-Unis de vouloir occuper Haïti sous prétexte d'aider ce pays, terrassé par un violent tremblement de terre.

« J'ai lu que 3000 soldats allaient arriver. Des marines armés comme s'ils allaient en guerre. Mon Dieu, il n'y a pas pénurie d'armes là-bas! Des médecins, des médicaments, du carburant, des hôpitaux de campagne, voilà ce que les États-Unis devraient envoyer! » s'est exclamé Hugo Chavez dans son allocution télévisée hebdomadaire.

Ils [les Américains] occupent Haïti sans le dire.

Le président vénézuélien Hugo Chavez

Le président vénézuélien ne comprend pas pourquoi les soldats américains ne sont pas dans la rue à aider les sinistrés. « Le bouquet, c'est que vous ne les voyez pas dans les rues. Est-ce qu'ils recueillent les corps? Est-ce qu'ils recherchent des blessés? Vous ne les voyez pas. Je ne les ai pas vus. Où sont-ils? » s'est-il interrogé.

Près de 10 000 soldats américains sont déployés en Haïti. À la demande du gouvernement haïtien, ils contrôlent l'aéroport de la capitale où arrive une importante aide internationale. De plus, un navire-hôpital américain doit arriver dans les jours à venir à Port-au-Prince.

Le président haïtien René Préval a fait savoir dimanche que les troupes américaines contribueraient à ramener l'ordre dans les rues, où la tension commence à être palpable en raison de la confusion dans laquelle se fait le ravitaillement des populations.

Les propos du dirigeant vénézuélien font écho à ceux de son allié nicaraguayen Daniel Ortega, qui avait lui aussi critiqué vendredi l'envoi de 10 000 militaires américains dans l'île caribéenne.

Le Venezuela augmente son aide à Haïti

Le Venezuela a annoncé l'envoi de 5600 tonnes de vivres et de 225 000 barils de carburant en Haïti.

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Nicolas Maduro, a indiqué par ailleurs que le gouvernement russe avait mis à la disposition de son pays deux avions cargo, d'une capacité de 40 tonnes, afin de renforcer le pont aérien vers Haïti.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters