•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Halle Berry évite la file

Halle Berry et son mari Gabriel Aubry

Halle Berry et son mari Gabriel Aubry

Photo : AFP / Kevin Winter

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Halle Berry n'aurait pas dû avoir de passe-droit à l'aéroport, déclare la police de Montréal. La vedette américaine qui a contourné une file de passagers, mardi, était escortée par un policier du SPVM.

Un policier en poste à l'aéroport a pris la décision de laisser passer l'actrice américaine Halle Berry et son mari, le mannequin québécois Gabriel Aubry devant une file d'attente, mardi dernier, à l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau.

C'est Gabriel Aubry, qui a demandé à l'agent s'ils pouvaient passer plus rapidement, parce qu'ils avaient du retard et qu'ils avaient un bébé, a expliqué Jimmy Cacchione, le commandant du service de police de la ville de Montréal (SPVM). « L'agent a pris l'initiative de leur permettre de passer plus rapidement, mais ce n'est pas un geste que la police de Montréal appuie », a-t-il ajouté.

M. Cacchione a expliqué qu'il arrive parfois que des policiers escortent des passagers, mais que cela n'était pas nécessaire la semaine dernière.

C'est une journaliste indépendante, Marie-Ève Paradis, qui a reconnu la vedette américaine Halle Berry, qui a interprété notamment la femme-chat dans Batman et remporté l'oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans Monster's Ball.

L'agent qui a laissé passer le célèbre couple ne sera pas réprimandé, mais l'unité assignée à l'aéroport mettra en place des règles plus sévères pour l'avenir, a indiqué le commandant de la police.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !