•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vague de froid des deux côtés de l'Atlantique

Des passants s'amusent avec la neige près du colisée romain d'Arles, dans le sud-est de la France.
Des passants s'amusent avec la neige près du colisée romain d'Arles, dans le sud-est de la France. Photo: AFP / Patrick Valasseris

La vague de froid qui balaie l'Europe et les États-Unis depuis plusieurs jours déjà se poursuit, compliquant grandement les déplacements des voyageurs.

La vague de froid qui balaie aussi bien les États-Unis que l'Europe depuis plusieurs jours déjà se poursuit, vendredi, perturbant sévèrement le transport ferroviaire, aérien et routier.

Aux États-Unis, la vague de froid, qui s'accompagne de neige et de verglas, touche les Grandes Plaines et pratiquement toutes les régions qui se trouvent à l'est, du Midwest jusqu'à la Floride, où le mercure devrait osciller autour du point de congélation toute la fin de semaine.

En Floride, un porte-parole du département de l'Agriculture, Terence McElroy, soutient que des récoltes d'une valeur totale de 300 millions de dollars américains sont en péril. Le pays pourrait connaître des pénuries de fruits et légumes, ce qui ferait augmenter les prix, prévient-il.

Des écoles ont fermé leurs portes dans plusieurs États, dont le Nebraska, le Minnesota, le Dakota du Sud, l'Oklahoma, l'Indiana, le Kentucky, l'Alabama et la Géorgie. Des vols sont retardés, voire annulés dans plusieurs aéroports, notamment ceux de Chicago et d'Atlanta.

Selon le USA Today, 19 personnes sont mortes depuis le début de la vague de froid, surtout dans des accidents de la route. Des personnes âgées et au moins un sans-abri sont cependant littéralement morts de froid.

Le Vieux Continent grelotte

En Europe, la Grande-Bretagne continue de grelotter, tandis que la France, l'Allemagne et même l'Espagne prévoient d'importantes précipitations de neige au cours des prochaines heures.

En France, des villes du sud-est, dont Orange et Avignon, se sont d'ores et déjà réveillées sous 10 à 20 centimètres de neige vendredi. Les TGV circulant dans la région accusent du retard, les routes sont difficilement praticables et des pannes de courant sont signalées à plusieurs endroits.

Météo France a placé presque tout le sud-est du pays en vigilance orange, ce qui signifie que des phénomènes météorologiques considérés comme dangereux sont prévus au cours des prochaines heures. Quatre autres départements du nord-ouest font l'objet des mêmes appels à la prudence.

La Grande-Bretagne, qui traverse sa pire vague de froid en 30 ans, continue pour sa part de grelotter. Au cours des dernières heures, le mercure est descendu sous la barre des -21 degrés Celsius à Altnaharra, dans les Highlands écossais, ce qui constitue un record pour cet hiver.

Les médias britanniques recensent une vingtaine de morts attribuables aux conditions météorologiques depuis le début de la vague de froid.

Là aussi, les transports ferroviaires, aériens et routiers sont grandement perturbés. Le manque de sel d'épandage pour les routes cause des maux de tête aux autorités et aux automobilistes. Le réseau de distribution britannique de gaz a prévenu une centaine d'entreprises qu'elles devaient trouver des sources d'énergie alternatives.

Le trafic de l'Eurostar, le service de trains à grande vitesse qui relie Londres, Paris et Bruxelles, continue lui aussi d'être perturbé. La moitié des trains normalement offerts ne prennent pas le départ. La firme avait prévenu que ses liaisons allaient être perturbées, après qu'un autre train est demeuré coincé dans le tunnel sous la Manche jeudi.

L'Allemagne se prépare pour sa part à recevoir jusqu'à 40 centimètres de neige par endroits au cours de la fin de semaine, ce qui ne manquera pas de nuire aux transports là aussi. Une dizaine de sans-abri sont déjà morts de froid dans le pays depuis le début de l'année.

Plus au sud, l'Espagne n'est pas épargnée non plus. Des alertes météorologiques sont en vigueur dans presque tout le pays en raison des chutes de neige attendues, du froid et des vents forts qui soufflent sur le pays. La circulation sur l'autoroute AP-7, à la frontière franco-espagnole, a été interrompue pendant plusieurs heures jeudi.

Le tunnel du Gothard, qui relie la Suisse à l'Italie, a lui aussi été fermé vendredi en raison des accumulations de neige.

Avec les informations de Agence France-Presse, BBC, et CNN