•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Adieu Bruno Roy

Bruno Roy
Radio-Canada

Les filles de l'écrivain Bruno Roy, emporté dans la nuit de mardi à mercredi par une hémorragie cérébrale, annoncent qu'une célébration de la parole se tiendra samedi, à 13 h, en l'église Saint-Denis.

Les filles de Bruno Roy annoncent qu'une célébration de la parole se tiendra samedi, à 13 h, en l'église Saint-Denis. L'écrivain a été emporté dans la nuit de mardi à mercredi par une hémorragie cérébrale, à l'âge de 66 ans.

Il avait subi un accident vasculaire cérébral (AVC) avant Noël. Hospitalisé à l'hôpital du Sacré-Coeur de Montréal, il allait mieux. Sa fille Catherine a confié à Radio-Canada.ca que son père était même sorti célébrer en famille les fêtes de Noël et du Jour de l'An.

Toutefois, il n'a pu surmonter cette hémorragie qui l'a emporté à 66 ans. Il laisse dans le deuil ses deux filles, Catherine et Isabelle.

Champion de la chanson

Bruno Roy a vu le jour le 16 février 1943. Il a été ce qu'on appelle un « orphelin de Duplessis ». Il était d'ailleurs le porte-parole et le président du Comité des orphelins et orphelines institutionnalisés de Duplessis (COOID) depuis 1994. Il avait aussi co-écrit la télésérie Les Orphelins de Duplessis.

Romancier, poète et essayiste, il avait décroché un doctorat en littérature de l'Université de Sherbrooke, avec une thèse sur la chanson québécoise. Dans son dernier opus, l'écrivain avait d'ailleurs colligé Les 100 plus belles chansons du Québec.

Outre sa carrière d'écrivain, Bruno Roy a mené une carrière d'éducateur. De 1976 à 1993, il a enseigné le français au Collège Mont-Saint-Louis. Il a présidé aux destinées l'Union des écrivaines et écrivains du Québec à deux reprises. Une première fois de 1987 à 1996 et une seconde fois de 2000 à 2003.

Il avait publié une trentaine d'ouvrages, plus de 200 textes d'opinion et des poèmes dans divers journaux et revues. Certains de ses textes ou poèmes ont été traduits en anglais, en espagnol, en mexicain et en portugais.

Pour l'actuel président de l'UNEEQ, Stanley Péan, l'oeuvre romanesque de Bruno Roy restera.

Je pense qu'on va retenir ses romans. Je pense au plus récent, N'oublie pas l'été, qui va peut-être être la porte d'entrée pour redécouvrir cet homme qui parle d'une période assez sombre de l'histoire du Québec, mais qui en parle avec une grande sensibilité.

Stanley Péan

Il a siégé au comité du Mouvement Québec français de 1987 à 1996. Il a été commissaire substitut (milieu culturel) à la Commission Bélanger-Campeau sur l'avenir du Québec. Il a fondé la première Maison des écrivains à Montréal. Il a été membre du comité d'implantation d'un cégep francophone dans l'Ouest-de-l'Île.

Prix

  • Médaille d'honneur de l'Association des écrivains de langue française (ADELF) pour le rayonnement de la langue française (1993)
  • Prix Condorcet au nom du COOID pour sa contribution notoire à la promotion de la laïcité au Québec et à la défense de la liberté de conscience (1999)
  • Création du Prix annuel Bruno-Roy destiné à encourager la relève littéraire chez les étudiants par le département des lettres du Collège André-Laurendeau (1999)
  • Prix Félix-Antoine-Savard de poésie pour son texte Âmes partagées (1999)