•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un record tombe à Dubaï

Burj Khalifa, la plus haute tour du monde

Burj Khalifa, la plus haute tour du monde

Photo : AFP / Marwan Naamani

Radio-Canada

L'émirat de Dubaï lève le voile sur la tour la plus haute du monde. L'édifice, qui culmine à 828 mètres, a coûté 1,5 milliard de dollars.

Sommet d'ingéniosité architecturale? Symbole de pugnacité financière? Leçon de résilience économique? Une chose est sûre, c'est au-dessus de bien des nuages que Burj Khalifa émerge.

Cette tour, dont la construction et la finition ont été menées à bien à Dubaï en dépit de la crise bancaire qu'a traversée cet émirat fin 2009, est officiellement inaugurée ce lundi.

Initialement baptisée Burj Dubaï, elle a été renommée Burj Khalifa pendant la cérémonie d'inauguration. Ce changement de dernière minute pourrait avoir été effectué en hommage au président des Émirats arabes unis, l'émir Khalifa Ben Zayed Al-Nahyane.

Non contente d'être la plus haute du monde, Burj Khalifa se paye également le luxe de franchir le seuil des 800 mètres de hauteur puisqu'elle culmine à 828 mètres.

Elle relègue ainsi à la seconde place la tour taïwanaise Taipei 101 et ses 508 mètres.

Le reste des mensurations de Burj Khalifa est à l'avenant: 330 000 mètres cubes de béton, 39 000 tonnes d'acier renforcé, 103 000 mètres carrés de verre ont été nécessaires pour bâtir cet édifice qui pèse 500 000 tonnes à vide et totalise 200 étages.

Le design de la tour s'inspire du lys du désert, une fleur qui pousse dans la région du Golfe. Elle a été conçue par l'architecte américain Adrian Smith, du bureau Skidmore, Owings and Merrill (Chicago).

La compagnie sud-coréenne Samsung Engineering & Construction, la société belge BESIX et sa consoeur émiratie Arabtec se sont chargées des travaux de construction.

Deux entreprises canadiennes ont aussi participé à ce vaste projet: GSM Design, qui s'est occupée de la plateforme panoramique, et RWDI Inc, qui a réalisé des études d'ingénierie du vent.

Le béton a été propulsé jusqu'à 605 mètres de hauteur, ce qui constitue un autre record mondial. Une structure métallique parcourt le reste des 828 mètres.

L'émir Mohammed bin Rachid Al-Maktoum, premier ministre des Émirats arabes unis et vice-président de Dubaï, a inauguré la flèche de métal et de verre au cours d'une cérémonie qui s'est déroulée sous haute surveillance: un millier de personnes ont été déployées (policiers en civil et tireurs d'élite inclus) pour assurer la sécurité des 6000 invités.


Un projet de 20 milliards

Cette inauguration célèbre une prouesse d'ingénierie, mais elle permet aussi de démontrer que Dubaï continue à tenir son rang en tant que pôle d'affaires d'envergure planétaire.

Pour faire sortir cette tour de terre, dont la construction a commencé en 2004 et a nécessité 22 millions d'heures de travail, le promoteur immobilier Emaar Properties a déboursé 1,5 milliard de dollars.

La plupart des travailleurs ayant oeuvré à cette tour provenaient notamment du Pakistan, d'Inde ou du Bangladesh, note le journaliste Frédéric Nicoloff. Celui-ci ajoute qu'ils sont payés en moyenne 225 $ par mois pour un travail aux conditions difficiles, sans avoir le droit de se syndiquer.

526 760 mètres carrés

La surface totale atteint 526 760 mètres carrés (dont 171 870 mètres carrés résidentiels et 27 870 mètres carrés de bureaux) dont le promoteur assure que 90 % ont été vendus.

Burj Khalifa se trouve par ailleurs au centre d'un vaste projet immobilier de 20 milliards de dollars, dans le nouveau quartier Downtown Burj Dubai.

Ce projet prévoit la mise sur le marché de 30 000 appartements ainsi que l'ouverture du Dubai Mall qui sera l'un des plus grands centres commerciaux du monde.

Records et démesure

Avec ses 828 mètres, Burj Khalifa est visible à 95 km à la ronde. La tour totalise 200 étages, dont 165 habitables. La surface totale est de 526 760 mètres carrés (dont 171 870 mètres carrés résidentiels et 27 870 de bureaux). En plus de l'hôtel Armani qui ouvrira ses portes en mars 2010, la tour propose 1044 appartements et des bureaux.
L'édifice, commencé en 2004, a été achevé en 1325 jours. 22 millions d'heures ont été nécessaires à sa construction et jusqu'à 12 000 ouvriers ont travaillé sur le chantier.
330 000 mètres cubes de béton, 39 000 tonnes d'acier renforcé et 103 000 mètres carrés de verre ont été utilisés pour bâtir la tour, dont le poids atteint 500 000 tonnes.
La tour a été recouverte par 24 348 panneaux de revêtement, qui l'aideront à supporter les chaleurs estivales caniculaires de la région.
Outre sa hauteur, Burj Khalifa s'offre plusieurs records: sa terrasse d'observation, sa piscine, son ascenseur, son restaurant (au 122e étage) et sa fontaine sont désormais les plus élevés du monde.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, et Reuters