•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'agresseur inculpé

L'agresseur est arrivé sur un brancard au tribunal.
L'agresseur est arrivé sur un brancard au tribunal. Photo: AP/Ernst van Norde

Le jeune Somalien qui a tenté d'agresser Kurt Westergaard, l'auteur des caricatures controversées de Mahomet, est inculpé de tentatives de meurtre sur le dessinateur et un policier.

Le Somalien qui a tenté de tuer Kurt Westergaard, l'auteur d'une des caricatures controversées de Mahomet, a été inculpé samedi par la justice danoise d'une double tentative de meurtre sur le dessinateur et un policier.

L'homme de 28 ans a nié les faits. Il a été placé en détention provisoire pour une durée d'au moins quatre semaines, dont les 14 premiers jours à l'isolement.

Il est arrivé sur un brancard à la mi-journée au tribunal d'Aarhus pour être formellement inculpé par un juge.

L'agresseur a été appréhendé après s'être introduit dans la maison de Kurt Westergaard armé d'une hache et d'un couteau. Il a été blessé par deux balles de la police danoise vendredi soir.

Les services de renseignement danois soupçonnent le jeune homme d'être proche des islamistes somaliens d'Al-Shebab et de responsables d'Al-Qaïda en Afrique de l'est.

Le caricaturiste danois Kurt Westergaard.Le caricaturiste danois Kurt Westergaard. Photo : AFP / Preben Hupfeld

Les insurgés somaliens d'Al-Shebab ont d'ailleurs salué le geste de l'agresseur, qui « a attaqué le diable qui a injurié le prophète Mahomet », selon les propos du porte-parole de ce mouvement, Cheikh Ali Mouhamoud Rage.

L'ensemble de la classe politique danoise a dénoncé cette agression, qui a également été « condamnée avec force » par l'Union des Musulmans danois.

Kurt Westergaard a signé le dessin le plus controversé, représentant Mahomet avec un turban en forme de bombe à la mèche allumée.

Au moment de l'intrusion, il s'est réfugié avec sa petite-fille de cinq ans dans sa salle de bain qu'il avait transformée en chambre forte, avant d'alerter les policiers.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Aucun thème sélectionné