ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attentat d'Oklahoma City

Radio-Canada


Le 19 avril 1995 au matin, une bombe de deux tonnes, cachée dans un camion, explose devant un immeuble fédéral d'Oklahoma City. Les dégâts sont d'une telle ampleur qu'il faut plusieurs jours pour dresser le bilan exact de l'attentat, le plus meurtrier de l'histoire des États-Unis avant les évènements du 11 septembre 2001: 168 morts, dont 19 enfants et 8 agents du FBI, et plus de 800 blessés.

Attentat d'Oklahoma CityLe 19 avril 1995, une bombe explose devant un immeuble fédéral d'Oklahoma City.

Cette date marque la première émission spéciale, sans préparation, présentée par RDI. Christine Fournier, qui l'anime, se rappelle encore très bien les évènements. « Il y a une garderie dans l'édifice, des enfants qu'on extirpe des décombres. C'est vraiment saisissant. Pendant sept heures, je suis sur l'adrénaline et je décris, je décris. » Le lendemain sera toutefois plus difficile.

Attentat d'Oklahoma CityLe 19 avril 1995, une bombe explose devant un immeuble fédéral d'Oklahoma City.

Les responsables

Après l'attentat, les premiers soupçons se portent sur la communauté islamique. Les autorités fédérales découvrent rapidement que cette piste est erronée et, à la surprise générale, recherchent plutôt deux Américains de souche. Timothy McVeigh et Terry Nichols - des Blancs - sont arrêtés dans les jours qui suivent.

Ex-soldat durant la guerre du Golfe, Timothy McVeigh expliquera avoir voulu se venger des abus répétés du FBI, notamment lors du drame de Waco, deux ans plus tôt. Cet assaut du FBI contre la ferme de la secte des Davidiens avait conduit à l'incendie du bâtiment et avait fait près de 80 morts, dont des enfants.

Pour en apprendre davantage sur Timothy McVeigh et sur ses motivations, visitez notre dossier Un héros devenu terroriste.

Timothy McVeigh sera exécuté le 11 juin 2001 par injection mortelle.

Des centaines de proches des victimes et des survivants assisteront à l'exécution en direct, par retransmission télévisée en circuit fermé.

Son complice, Terry Nichols, sera pour sa part condamné à la prison à perpétuité.

Voyez l'entrevue intégrale avec Christine Fournier, ci-dessous.