•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'horloge des horloges

L'horloge Pharao

L'horloge Pharao installé sur le laboratoire Columbus

Photo : ASE

Radio-Canada

Une horloge atomique d'une précision inégalée sera installée à bord de la Station spatiale internationale en 2013. Elle sera placée à l'extérieur du laboratoire européen Columbus.

Le temps sera bientôt compté à partir de l'espace.

Un accord a été signé entre l'Agence spatiale européenne (ASE) et le Centre français d'études spatiales (CNES) en prévision de l'installation sur la Station spatiale internationale (SSI) en 2013 d'une horloge atomique de précision inégalée.

L'horloge Pharao ne perdra qu'une seconde toutes les 300 millions d'années, contre une seconde toutes les 50 millions d'années pour les horloges atomiques terrestres actuelles.

Elle sera placée à l'extérieur du laboratoire européen Columbus, arrimé à la SSI à environ 400 kilomètres de la Terre.

L'ASE explique que Pharao utilisera des atomes froids de césium. L'acronyme signifie Projet d'horloge atomique par refroidissement d'atomes en orbite.

L'ensemble d'horloges atomiques spatialesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'Ensemble horloge atomique spatial

Photo : ASE

Associée à une autre horloge atomique, le maser spatial à hydrogène, elle formera un ensemble d'horloges, et contribuera à l'exactitude et à la stabilité à long terme des échelles de temps mondiales.

Cet ensemble d'horloges atomiques spatiales aidera:

  • à développer des applications pour mesurer avec précision la forme du globe terrestre;
  • à développer des applications en télédétection;
  • à tester avec précision la théorie de la relativité générale d'Einstein.

Les scientifiques européens expliquent qu'à de très grandes distances dans l'Univers, le temps ne s'écoule pas de la même manière en fonction de l'endroit où l'on se situe.

L'ensemble sera lancé pendant le deuxième trimestre de 2013 à bord du véhicule non habité de transfert japonais ou sur le module de transport commercial SpaceX.

Une fois arrivé en orbite, il sera installé au moyen du bras télémanipulateur sur la plateforme pour charges utiles externes de Columbus, orientée vers la Terre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !