•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un rapprochement de plus de 3 milliards

Le président du Venezuela, Hugo Chavez, et son homologue, Raul Castro, se sont rencontrés, le 12 décembre 2009, à la veille du sommet de l'Alliance bolivarienne des Amériques, qui se déroule à La Havane.

Le président du Venezuela, Hugo Chavez, et son homologue, Raul Castro, se sont rencontrés, le 12 décembre 2009, à la veille du sommet de l'Alliance bolivarienne des Amériques, qui se déroule à La Havane.

Photo : AFP / Miraflores-Marcelo Garcia

Radio-Canada

À la veille du début du sommet de l'Alliance bolivarienne des Amériques, le président du Venezuela, Hugo Chavez, signe à La Havane pour 3,2 milliards de dollars d'accords commerciaux avec l'État cubain.

À la veille du début du sommet de l'Alliance bolivarienne des Amériques, qui débute dimanche, Caracas et La Havane signent une série d'accords pour un montant de 3,2 milliards de dollars.

Le Venezuela est devenu un partenaire commercial essentiel de Cuba dans les domaines de l'énergie et du commerce. Le pays exporte notamment 98 000 barils de brut quotidiennement vers l'État cubain avec des conditions privilégiées de financement.

Cuba rembourse une importante partie de sa facture énergétique et alimentaire par des services en santé, mobilisant quelque 40 000 médecins.

En tout, les 2 pays ont signé plus de 260 contrats portant sur la santé, la pêche, l'éducation et des projets sportifs. Ils mettront sur pied au moins sept entreprises publiques communes dans les industries du sucre, de l'aluminium, des transports et de l'agriculture.

Le président du Venezuela, Hugo Chavez, a profité de sa visite à Cuba pour rencontrer son maître à penser Fidel Castro, avant d'assister dimanche et lundi au sommet du bloc antilibéral de l'Alba.

L'Alliance bolivarienne des Amériques (Alba) célèbre son cinquième anniversaire cette année. En plus de ses deux pays fondateurs, Cuba et le Venezuela, l'Alba regroupe la Bolivie, l'Équateur, le Nicaragua et trois îles des Caraïbes. Le Honduras y a adhéré en 2008 sous la présidence de Manuel Zelaya, renversé en juin par un coup d'État.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !