•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Richibouctou perd son aréna

Richibouctou

L'aréna de Richibouctou a été condamné.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un incendie a ravagé l'aréna de Richicbouctou, au Nouveau-Brunswick. La collectivité perd un centre d'activité très important pour des centaines de jeunes dans la région.

Un feu a complètement ravagé l'aréna de Richibouctou, au Nouveau-Brunswick, au cours de la nuit de mercredi à jeudi. Les efforts de 50 pompiers venus des collectivités voisines n'ont pas suffi pour sauver l'édifice.

Le chef des pompiers de Richibouctou, Shawn Sullivan, explique qu'il y a beaucoup de dégâts, que les poutres sont tordues et que le devant de l'édifice est complètement détruit. L'incendie serait accidentel. Selon les pompiers. Il a été causé par un problème électrique.

Il n'y aura donc pas de hockey cet hiver à Richibouctou. L'aréna est désormais condamné. « C'est certainement triste pour tout le comté de Kent. Il y a plus de 500 jeunes qui jouent dans notre aréna tous les jours ou tous les deux ou trois jours, surtout au hockey mineur », indique Meldric Mazerolle, maire de Richibouctou.

L'hiver s'annonce sombre pour toute la collectivité. Tim Guimond, un citoyen de Richibouctou, explique que l'aréna attirait des gens et que les jeunes s'y amusaient, ce qui leur éloignaient de la rue.

Benny Mazerolle, un autre citoyen, souligne qu'il a passé toute son enfance dans cet aréna et qu'il est triste de le voir disparaître ainsi.

« C'est tragique parce que l'aréna, c'est quand même le lieu de rencontre hivernal de tous les jeunes et de toute la communauté. Tout le monde se rejoint ici », souligne Gilles Belleau, directeur général de la Ville de Richibouctou.

La municipalité cherche une patinoire de remplacement. Elle en a peut-être déjà trouvé une. « On vient juste de m'avertir que la communauté d'Elsipogtog a offert son aréna à nos jeunes. Alors, ça, c'est un gros plus pour nous autres, puis on est très content », indique le maire Meldric Mazerolle.

Il faudra ensuite reconstruire. Gilles Belleau précise qu'on espère relancer les activités de l'aréna l'automne prochain. « On a évalué les dégâts. L'ensemble de la bâtisse a été affecté. Je ne peux pas voir que l'aréna sera en opération avant octobre prochain », dit-il.

L'enquête qui doit déterminer la cause exacte de l'incendie a commencé. La municipalité prévoit réclamer des indemnités à son assureur dans les prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !