•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Norme FSC accordée

AbitibiBowater
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'entreprise forestière peut maintenant certifier que ses exploitations forestières au nord du Lac-Saint-Jean sont gérées de façon responsable.

AbitibiBowater a obtenu la norme FSC pour ses exploitations forestières au nord du Lac-Saint-Jean. Cette norme de certification internationale est axée sur les préoccupations humaines et environnementales dans la gestion des forêts.

Elle est de plus en plus exigée par de nombreux clients, dont les grands distributeurs de matériaux de construction.

La pression du marché

Selon le porte-parole d'AbitibiBowater, Pierre Choquette, la norme FSC a une certaine importance pour de nouveaux clients des papetières d'Alma et de Kénogami.

Pierre Choquette tient à souligner qu'AbitibiBowater n'a pas cédé aux pressions de Greenpeace qui avait lancé un boycottage des produits de l'entreprise il y a quelques années sous prétexte que l'entreprise refusait de se conformer à la norme FSC.

« Nous, c'est davantage en réponse aux demandes des clients. Évidemment, il y a une plus en plus grande concertation pour qu'on réponde à certaines normes, à ce qu'il y ait une gestion transparente de la forêt », indique-t-il.

Adhérer à certains principes

Pour accorder sa certification, le FSC se base sur 10 principes:

  • L'aménagement forestier doit se conformer à toutes les lois en vigueur dans le pays où il a lieu ainsi qu'à tous les traités internationaux dont le pays est signataire.
  • La sécurité foncière et les droits d'usage à long terme du terrain et de la forêt doivent être clairement définis, documentés et légalement établis.
  • Les droits des peuples autochtones à posséder, à utiliser et à gérer leurs terres, leurs territoires et leurs ressources doivent être reconnus et respectés.
  • Les opérations de gestion forestière doivent maintenir ou améliorer le bien-être social et économique, à long terme, des travailleurs forestiers et des communautés locales.
  • Les opérations de gestion forestière doivent encourager l'utilisation efficace des multiples produits et services de la forêt pour en garantir la viabilité économique ainsi qu'une large variété de prestations environnementales et sociales.
  • L'aménagement forestier doit maintenir la diversité biologique de telle manière qu'elle assure la conservation des fonctions écologiques et l'intégrité de la forêt.
  • Un plan d'aménagement, en relation avec l'échelle et l'intensité de l'exploitation, doit être rédigé, appliqué et mis à jour.
  • Un suivi régulier doit être réalisé pour évaluer l'état de la forêt, du rendement des produits forestiers, de la chaîne de traçabilité, des opérations de gestion et de leurs impacts sociaux et environnementaux.
  • Les activités d'aménagement dans les forêts à haute valeur pour la conservation doivent maintenir ou améliorer les attributs qui définissent de telles forêts.
  • La planification et la gestion des plantations doivent être conformes à tous les principes énumérés ci-dessus.

Le Forest Stewardship Council (FSC)

Le Forest Stewardship Council (FSC) est une organisation non gouvernementale sans but lucratif créée en 1993 pour déterminer ce qui constitue une bonne gestion forestière. Le groupe représente diverses organisations provenant de 25 pays qui comprennent à la fois des groupes environnementaux, sociaux, de commerce du bois et du secteur industriel forestier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !