•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une publicité choquante

Jean-Marie Leduc

Jean-Marie Leduc

Radio-Canada

En Ontario, des citoyens francophones sont mécontents d'avoir reçu une publicité de Tourisme Québec écrite en anglais seulement et dans laquelle ils sont invités à profiter du Québec comme destination touristique.

Tourisme Québec se retrouve au coeur d'une polémique en Ontario. Dans des publicités unilingues envoyées en anglais seulement, les Ontariens sont invités à profiter de la ville de Québec comme destination touristique.

Or, cela soulève beaucoup de mécontentement auprès des francophones de la province. Ces derniers ne comprennent pas pourquoi les documents ne peuvent pas être fournis en français.

C'est le cas de Jean-Marie Leduc, un Franco-Ontarien. Il y a quelques jours, il a reçu dans sa boîte aux lettres le dépliant de Tourisme Québec. « On nous invite à aller au Québec, mais c'est exclusivement en anglais. J'ai réagi, parce je suis francophone de naissance et ma langue, je la respecte et je veux qu'on me respecte », lance-t-il.

M. Leduc a contacté le ministère québécois du Tourisme pour obtenir des explications. Il juge inacceptable que le Québec ne fournisse pas de documents bilingues pour les francophones des autres provinces canadiennes. « En Ontario, il y a au-delà d'un million de francophones et à Ottawa, il y en a peut-être 150 000 - 200 000. Étant la capitale nationale, on se doit au moins de respecter le bilinguisme de la capitale nationale! ».

Du côté de Tourisme Québec, on se défend d'avoir pris cette décision en raison d'un budget promotionnel limité pour l'extérieur du Québec. « Nous avons fait le choix de faire cette pub-là dans les marchés de la Nouvelle-Angleterre et de l'Ontario, qui sont anglophones à très grande majorité », dit Michel-André Roy, directeur des communications au ministère du Tourisme au Québec.

Or, l'explication est insuffisante pour Mariette Carrier-Fraser, présidente de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario. « Est-ce que vraiment l'Agence de tourisme du Québec pense que seuls les anglophones se rendent visiter les différents endroits du Québec? », s'interroge-t-elle.

Quoi qu'il en soit, M. Leduc ne compte pas en rester là. En plus de sa plainte déposée auprès de Tourisme Québec, il prévoit contacter au cours des prochains jours le Commissariat aux langues officielles pour entreprendre la même démarche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !