•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des profits malgré la récession

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Banque CIBC, la TD et la Banque Nationale affichent des améliorations dans leurs rendements au quatrième trimestre.

Nette amélioration pour la CIBC

Succursale de la CIBC à Toronto.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

La Banque CIBC déclare un bénéfice net de 644 millions de dollars pour le quatrième trimestre terminé le 31 octobre 2009. Il s'agit d'une hausse de 436 millions par rapport au quatrième trimestre de 2008.

Au cours du trimestre, la Banque a amélioré ses résultats grâce à des gains dans les activités de crédit structuré, comme les papiers adossés à des actifs, comparativement à des pertes au quatrième trimestre de 2008.

La dotation à la provision pour pertes sur créances a plus que doublé, s'établissant à 424 millions. La hausse des pertes du portefeuille de cartes, de crédit personnel non garanti et de prêts aux entreprises a forcé l'institution bancaire à se protéger davantage.

La CIBC note toutefois que la dotation à la provision pour pertes sur créances a diminué par rapport au trimestre précédent.

Les revenus au cours du trimestre ont atteint 2,9 milliards, comparativement à 2,2 milliards un an plus tôt.

Pour l'exercice terminé le 31 octobre 2009, la Banque CIBC a enregistré un bénéfice net de 1,2 milliard de dollars. En 2008 la Banque traversait la crise financière. Elle avait conclu l'exercice financier par une perte nette de 2,1 milliards.


Le milliard pour la TD

La Banque TD enregistre pour sa part un profit net de 1,01 milliard de dollars au quatrième trimestre, soit une légère baisse par rapport au profit net de 1,014 milliard de 2008. L'institution bancaire souligne que le bénéfice net rajusté s'est élevé à 1307 millions de dollars, par rapport à 665 millions de dollars.

Pour l'ensemble de l'année, les bénéfices nets atteignent 3,12 milliards de dollars, en recul de 18,6 % par rapport à 2008. La performance des activités bancaires aux particuliers et aux entreprises surtout au Canada a le plus contribué à ces résultats.

La TD a accordé plus de prêts immobiliers et a vu une croissance dans les dépôts, ce qui a contrebalancé la hausse des charges pour les prêts douteux.

La Banque TD a ouvert 24 nouvelles succursales cette année.


Croissance pour la Banque Nationale

Quant à la Banque Nationale, elle a connu une forte croissance au quatrième trimestre, avec un bénéfice net de 241 millions de dollars, comparativement à 70 millions l'an dernier.

L'institution a enregistré un revenu total de 1,09 milliard, contre 765 millions un an plus tôt, soit une augmentation de 43 %.

Les résultats du trimestre comprennent des coûts liés à la détention de papier commercial adossé à des actifs (PCAA) pour un montant de 2 millions, déduction faite des impôts.

L'an dernier, les charges liées au PCAA s'étaient élevées à 78 millions, déduction faite des impôts. La Banque avait aussi encaissé des pertes de 80 millions après impôts, à cause d'une charge de restructuration et de la radiation d'immobilisations corporelles.

« En 2009, la Banque Nationale a livré un de ses meilleurs résultats des dernières années, et ce, malgré la récession », a déclaré le président de la Banque, Louis Vachon.

Pour l'exercice annuel, la Banque Nationale a déclaré un bénéfice net record de 1,06 milliard, soit une hausse de 12 % par rapport à l'an dernier. Les revenus s'élèvent à 4,1 milliards.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !