•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'appétit russe fait grimper les cours

Des pièces de monnaie canadienne

Des pièces de monnaie canadienne

Photo : La Presse canadienne / Winnipeg Free Press - Ken Gigliotti

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le huard prenait 0,71 ¢US, à 95,24 ¢US, en milieu de journée mercredi, après que la Banque centrale russe eut fait part de son intention de diversifier ses réserves en devises pour inclure la monnaie canadienne.

Le dollar canadien prenait plus d'un demi-cent après que la Banque centrale russe eut fait part de son intention de diversifier ses réserves en devises pour inclure le dollar canadien. En milieu de journée, il prenait 0,71 ¢, à 95,24 ¢US.

Des analystes de la Banque Scotia soutiennent que cette hausse est liée à l'annonce de la Russie.

La Banque centrale de Russie n'a toutefois pas dévoilé l'ampleur de son investissement. Elle possédait des réserves d'une valeur de 455 millions de dollars canadiens au 1er novembre 2009, dont 398 millions en devises.

Des experts cités par le quotidien The Globe and Mail s'attendent à d'autres hausses à venir, les investisseurs se montrant avides de devises liées aux matières premières - ce qui est le cas du dollar canadien.

Cette hausse du huard se produit alors que le dollar américain pique du nez depuis plusieurs mois.

Avec les informations de La Presse canadienne, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !