•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sur l'existence passée d'un océan

La planète Mars

Photo : NASA

Radio-Canada

La création d'une carte très détaillée de la planète voisine de la Terre montre des réseaux de vallées autour de l'équateur qui témoigneraient d'un climat passé humide avec des précipitations et de la présence d'un vaste océan dans l'hémisphère nord.

Les preuves continuent de s'accumuler concernant la présence passée d'un océan à la surface de Mars.

La création d'une carte très détaillée de la planète Mars par des géographes américains à l'aide d'un nouveau programme informatique montre des réseaux de vallées autour de l'équateur.

Selon le Pr Wei Luo et ses collègues de l'Université de North Illinois, ces bandes seraient les témoins d'un climat passé humide avec des précipitations et de la présence d'un vaste océan dans l'hémisphère nord.

La carte montre que cet ensemble de vallées est au moins deux fois plus étendu qu'il n'était estimé dans la précédente et unique cartographie faite à ce jour.

Toutes les indications obtenues en analysant les réseaux de vallées sur la nouvelle carte mettent en évidence le scénario d'un climat particulier dans le passé de la Planète rouge.

Pr Wei Luo

Selon les chercheurs, alimenter de tels ensembles de rivières et de fleuves nécessite des pluies et l'existence d'un océan. Celui-ci devait recouvrir la plus grande partie de l'hémisphère nord, jusqu'au tiers de la superficie de la planète.

Une analyse détaillée de la carte est publiée dans le Journal of Geophysical Research.

Cette analyse ne fait pas l'unanimité. Depuis la découverte de ces réseaux de vallées en 1971 par la sonde américaine Mariner 9, les scientifiques s'interrogent sur leur existence. Certains pensent qu'ils ont résulté d'une érosion par l'eau en surface, indication d'un climat humide avec des pluies, et d'autres, d'un processus de suintement du sol. Ce phénomène peut se produire dans des conditions sèches et froides.

Selon les auteurs, la nouvelle carte montre une moins grande différence par rapport à la Terre dans la densité des réseaux de vallées sur la planète rouge que ce qu'ils avaient estimé auparavant.

Cela affaiblit l'hypothèse d'une érosion par de l'eau courant sur le sol en faveur d'une érosion résultant du niveau des rivières.

Dr Wei Luo

D'autres études laissent entendre que de l'eau est toujours présente en grande quantité dans le sous-sol de la planète voisine de la Terre.

Le saviez-vous?

La planète Mars est la quatrième planète du système solaire et l'avant-dernière en taille, la dernière étant Mercure. Elle possède deux satellites naturels: Déimos et Phobos.