•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Washington présentera un objectif chiffré

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un responsable de l'administration Obama affirme que les États-Unis présenteront un objectif chiffré de réduction des gaz à effet de serre à la conférence de Copenhague, censée déboucher sur un accord qui prendra la relève du protocole de Kyoto.

Les États-Unis sont disposés à se présenter à la conférence sur le climat de Copenhague en ayant en main des objectifs de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre (GES), a fait savoir lundi un haut responsable de l'administration Obama.

Vue de l'autoroute 80 à Berkeley, aux États-Unis, en novembre 2008.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Vue de l'autoroute 80 à Berkeley, aux États-Unis, en novembre 2008.

Photo : AFP / Justin Sullivan/Getty Images

« Dans un contexte où aussi bien les pays développés que les grands pays en développement présentent des propositions significatives avec l'objectif de parvenir à un accord global, les pays devront mettre sur la table leurs objectifs », a dit à l'AFP ce responsable, sous couvert de l'anonymat.

La conférence de Copenhague, à laquelle sont conviés 191 pays, est censée déboucher sur un nouvel accord international de réduction des gaz à effet de serre, à l'origine du réchauffement de la planète. Cet accord doit succéder au protocole de Kyoto, qui vient à échéance le 31 décembre 2012.

Les États-Unis, le plus important pollueur de la planète par habitant, n'ont jamais ratifié le protocole de Kyoto, dont l'objectif était d'assurer une diminution des GES de 5,2 % d'ici 2012 par rapport au niveau de 1990. Un projet de loi visant à s'engager en ce sens est à l'étude au Congrès, mais il ne sera certainement pas adopté avant la conférence de Copenhague.

Selon Reuters, le président décidera au cours des prochains jours s'il sera présent à la conférence. Plus de 65 chefs d'État et de gouvernement ont déjà confirmé leur présence à la conférence de Copenhague, qui se déroulera du 7 au 18 décembre dans la capitale danoise.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !