•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bientôt un droit privé de propriété

Autochtones
(archives) Photo: La Presse canadienne / Jonathan Hayward
Radio-Canada

Les Autochtones de la communauté du nord de la Colombie-Britannique pourront librement vendre, louer ou léguer leur maison.

Une Première Nation du nord de la Colombie-Britannique est devenue, le mois dernier, la première communauté autochtone au pays à accorder le droit privé de propriété sur son territoire.

Les Autochtones de Nisga'a, au nord-est de Prince Rupert, deviendront bientôt propriétaires de leur maison et de leur terrain, qui appartenaient auparavant à leur communauté.

Les membres de la Première Nation pourront donc vendre leur maison, la louer ou la léguer à quiconque, même aux non-Autochtones.

Cette réforme a été approuvée par le gouvernement Nisga'a Lisims. Son président, Kevin McKay, avance qu'il s'agit d'une décision historique qui contribuera à stimuler l'économie de cette communauté isolée de 6400 personnes. Il ajoute que des consultations ont été menées depuis 2006 avant d'adopter le Nisga'a Landholding Transition Act.

Les premiers propriétaires de la communauté de Nisga'a recevront leurs titres de propriété l'an prochain.