•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une commande qui pourrait gonfler

Métro de Montréal

Métro de Montréal (archives)

Radio-Canada

La commande de nouveaux wagons pour le métro de Montréal risque d'être plus importante et plus coûteuse que prévu. Elle pourrait être annoncée d'ici la fin de l'année.

Le directeur général de la Société de transport de Montréal (STM), Yves Devin, a indiqué lundi que la commande de wagons pour le métro pourrait être plus importante et plus coûteuse que prévu.

À la suite d'une allocution prononcée devant le Cercle canadien de Montréal, M. Devin a dit que la décision d'augmenter la commande reviendra au gouvernement du Québec. Il a précisé que les négociateurs espèrent conclure une entente d'ici la fin de l'année.

La Presse canadienne rapporte que le gouvernement envisagerait de faire grimper la commande à 765 voitures. Le montant totaliserait 2 milliards de dollars. Initialement, elle comprenait la construction de 342 wagons au coût de 1,2 milliard de dollars.

La STM est convaincue qu'elle déboursera un juste prix pour les voitures qui seront construites par un partenariat entre Bombardier et le français Alstom. Toutefois, M. Devin n'a pas voulu discuter des problèmes qui pourraient retarder l'attribution du contrat, qui était attendu pour juin dernier.

Nous avons pris les mesures nécessaires pour nous assurer d'avoir les voitures que nous voulons avoir, et au bon prix.

Yves Devin

Le gouvernement du Québec débourserait 75 % du coût total du projet. La livraison des wagons devrait débuter en 2012.

La STM avait contacté et rencontré six entreprises. Elle n'avait finalement reçu qu'une seule offre, celle soumise conjointement par Bombardier et Alstom.

Avec les informations de La Presse canadienne