•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Problème d'hygiène un mois après la listériose

Maple Leaf
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un mois à peine après la réouverture de l'usine Maple Leaf à Toronto, en 2008, des inspecteurs de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) constataient un manque d'hygiène dans les installations.

Des documents obtenus en vertu de la Loi sur l'accès à l'information révèlent qu'un mois à peine après la réouverture de l'usine Maple Leaf à Toronto, des inspecteurs de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) constataient de nouveau un manque d'hygiène dans les installations.

Il s'agit de la même usine à l'origine du scandale de contamination à la listériose, qui a fait 22 morts et des centaines de malades durant l'été 2008.

Les inspecteurs de l'ACIA ont constaté la présence de débris de nourriture sur les comptoirs, la présence de boîtes de carton pourries dans un coin de l'usine, la présence de pourriture sur l'isolant des fenêtres, des restes de viande sur les couteaux et les planchers et de la rouille sur les trancheurs.

Réactions

Maple Leaf ne nie pas les conclusions du rapport, mais indique que son usine de Toronto a peut-être été celle qui a été la plus scrutée en Amérique du Nord, à la suite de la crise de la listériose.

Mais pour le vice-président du syndicat de l'agriculture, Denis Sicard, le rapport est révélateur: il y voit la preuve que l'entreprise est incapable de former adéquatement ses employés et s'interroge à savoir si les contremaîtres de l'usine détiennent l'autorité nécessaire pour s'assurer que leurs employés se conforment aux exigences.

Un employé procède au nettoyage d'une machine à l'usine Maple Leaf de TorontoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un employé procède au nettoyage d'une pièce de machinerie à l'usine Maple Leaf de Toronto.

Photo : La Presse canadienne / Maple Leaf Foods Inc

La contamination de la viande de l'usine par la listériose a mené au plus grand rappel alimentaire de l'histoire canadienne. L'usine est demeurée fermée durant plusieurs semaines et un grand ménage médiatisé, censé régler le problème, avait été entrepris.

L'épisode ne semble pas avoir nui aux ventes de l'entreprise. Au dernier trimestre, Les Aliments Maple Leaf ont déclaré un profit de 22,5 millions de dollars, ce qui place ses ventes au même niveau que celui d'avant la contamination de l'usine de Toronto.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !