•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente trilatérale pour les espaces sauvages

Le ministre canadien de l'Environnement Jim Prentice.

Le ministre canadien de l'Environnement Jim Prentice.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Canada, les États-Unis et le Mexique s'entendent pour protéger des espaces sauvages d'Amérique du Nord.

Le ministre canadien de l'Environnement a annoncé samedi la signature à Mexico d'un protocole d'entente avec les États-Unis et le Mexique pour la protection des espaces sauvages.

« Grâce à cet accord, nous pouvons maintenant réunir les îles d'Amérique du Nord encore à l'état sauvage au sein de réseaux d'espaces sauvages, [créant] un archipel de régions s'étendant sur l'ensemble du continent. »

— Une citation de  Jim Prentice

Jim Prentice a profité de l'occasion pour vanter les efforts de son gouvernement pour préserver les ressources naturelles, un effort qu'il estime éclipsé par le débat sur les changements climatiques.

Le ministre, qui qualifie l'accord de « sans précédent », a souligné que rares sont les pays européens, les plus vifs dans leurs critiques de la politique canadienne de lutte contre les GES, à disposer comme le Canada d'autant de terres protégées.

L'entente, une première mondiale en son genre, vise à améliorer les aires de nature sauvage terrestres et maritimes en Amérique du Nord et garantir leur surveillance.

Elle a été conclue lors du World Wilderness Congress à Merida, où se retrouvent quelque 1000 délégués - politiciens, écologistes, scientifique - de 40 pays pour discuter de la protection des milieux sauvages.

Avec les informations de Agence France-Presse, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !