•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une jeune fille succombe à la grippe A

Virus de la grippe A (H1N1)

Virus de la grippe A (H1N1)

Photo : C. Goldsmith et A. Balish, CDC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Sarah Hergott, âgée de 12 ans, est morte jeudi de la grippe A (H1N1). Au cours des derniers mois, la jeune fille avait combattu à plusieurs reprises la pneumonie, ce qui l'avait fragilisée.

La grippe A (H1N1) a fait une nouvelle victime parmi les jeunes, en Ontario. Il s'agit d'une fille 12 ans, Sarah Hergott, de la région de Bloomingdale, au nord-est de Kitchener.

Sarah Hergott est morte jeudi, à son domicile, quelques jours après avoir été diagnostiquée comme porteuse du virus.

Plusieurs mois avant de contracter la grippe A (H1N1), Sarah Hergott a dû combattre à de nombreuses reprises la pneumonie, qui l'a laissée dans un état fragile.

Cette mort est survenue trois jours après celle du jeune hockeyeur torontois de 13 ans, Evan Frustaglio. Ce dernier est mort de la grippe A (H1N1) lundi dernier, au lendemain d'une visite dans une clinique sans rendez-vous où il s'était rendu pour se plaindre de douleurs au cou et de maux de gorge.

L'adolescent a été retourné à la maison, alors que sa fièvre semblait diminuer. Par la suite, il a tout de même été pris de vomissements et s'est effondré après avoir pris un bain. Il a été transporté à l'hôpital, où il est mort.

La cause du décès d'Evan Frustaglio a été confirmée mardi par le Bureau de santé publique de Toronto.

Vendredi, à l'émission 24 heures en 60 minutes, le Dr Alain Poirier, directeur de la santé publique du Québec, a affirmé que le jeune Evan Frustaglio avait la méningite au moment de son décès. Le Dr Poirier a rectifié ces propos au cours d'une conférence de presse, samedi, en précisant qu'on ne saura pas si Evan Frustagio a eu la méningite, puisque la famille a demandé qu'il n'y ait pas d'autopsie. Par ailleurs, Toronto Public Health a de nouveau confirmé samedi que le jeune Frustaglio était bel et bien infecté par le virus A (H1N1).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !