•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les antidépresseurs agissent sur-le-champ

pilule

Selon la théorie avancée par certaines personnes, la prise de glucosamine prévient la détérioration du cartilage et réduit par le fait même les douleurs articulaires.

Photo : iStock

Radio-Canada

Contrairement aux idées reçues, les antidépresseurs améliorent l'humeur dès le début du traitement, affirment des chercheurs britanniques.

Les antidépresseurs améliorent l'humeur des patients dès les premières doses du médicament, affirment des médecins britanniques.

Contrairement aux idées reçues, leur action est rapide et commence quelques heures après le premier comprimé.

La psychiatre Catherine Harmer, de l'Université Oxford, soutient toutefois qu'il est normal que leurs effets ne soient perceptibles qu'après des mois de thérapie.

Leur action serait inconsciente pendant les premiers temps du traitement. Les signaux positifs s'accumuleraient donc avec le temps pour lever l'état dépressif.

La Dre Harmer pense que cette nouvelle connaissance permet de revoir la conception même du traitement de la dépression.

Le détail de ces travaux est publié dans l'American Journal of Psychiatry.

Si certaines personnes peuvent présenter des prédispositions génétiques à la dépression, plusieurs facteurs externes augmentent le risque, comme:

  • le décès ou la maladie d'un proche
  • des difficultés au travail
  • une relation personnelle difficile
  • une faible estime de soi
  • des difficultés financières
  • des problèmes de dépendance

Au Canada, environ 11 % des hommes et 16 % des femmes feront une dépression majeure au cours de leur vie.

L'Organisation mondiale de la santé estime qu'en 2020, la dépression deviendra la deuxième cause d'invalidité, derrière l'infarctus.