•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Omar Bongo a voté pour Taillon

Jean-René Dufort
Jean-René Dufort, animateur de l'émission Infoman

L'animateur de l'émission Infoman, Jean-René Dufort, a déjoué le scrutin téléphonique de l'Action démocratique du Québec en votant pour Gilles Taillon sous le nom de l'ex-président du Gabon.

L'animateur de l'émission Infoman, Jean-René Dufort, est parvenu à déjouer le scrutin téléphonique de l'Action démocratique du Québec, la fin de semaine dernière.

Il a pu enregistrer son vote sous le nom d'Omar Bongo, le défunt président du Gabon. Rappelons que M. Taillon a été élu à la tête de l'ADQ par une majorité de deux voix devant Éric Caire. Ainsi, en enlevant le vote placé par Jean-René Dufort, Gilles Taillon n'aurait été élu que par une seule voix de majorité.

« Gilles Taillon a gagné par deux votes, dont Omar Bongo et lui », a déclaré Jean-René Dufort à l'émission C'est bien meilleur le matin.

De son côté, Gilles Taillon dit avoir pris connaissance de l'affaire jeudi soir, alors qu'il participait à l'émission Tout le monde en parle. M. Taillon a indiqué que le tout allait être vérifié par son équipe.

Il a déclaré à l'animatrice Christiane Charette que, malgré cela, il détient toujours une majorité. « Je suis toujours gagnant, mais ce n'est pas la plus belle victoire du siècle », a-t-il avoué.

Gilles Taillon, nouveau chef de l'ADQ.Gilles Taillon, nouveau chef de l'ADQ

Le nouveau chef de l'ADQ a par ailleurs admis que le mode de scrutin choisi l'inquiétait déjà au départ. « J'avais d'énormes réticences à ce mode de votation là », a-t-il dit, soulignant les ratés associés à ce type de vote dans le passé.

Statu quo pour Éric Caire

Quant au candidat défait Éric Caire, il ne compte pas contester la légitimité du nouveau chef de l'ADQ malgré l'irrégularité soulevée à Infoman.

Vendredi, après une discussion avec le président d'élection de l'ADQ, Pierre Éloi Talbot, M. Caire a écarté toute possibilité de contestation du résultat de la course à la direction.

« Dans les faits, ça ne change pas la finalité de la chose, Gilles Taillon a remporté avec une voix au lieu de deux », a déclaré Éric Caire à la Presse Canadienne. « Le président électoral m'assure qu'il n'y a pas d'autres votes invalides, et moi, j'ai confiance en M. Talbot » a-t-il ajouté.

Des tentatives infructueuses

Jean-René Dufort avait aussi essayé d'inscrire pour le vote, sans succès, des personnages comme Simone de Beauvoir et Dora l'exploratrice.

L'animateur avait toutefois réussi un coup similaire lors de course à la direction du Parti québécois, en 2005. Il avait fait inscrire une plante verte, un chihuahua et une fillette de 3 ans comme membre du parti.

Avec les informations de La Presse canadienne

Aucun thème sélectionné