•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un acheteur s'avance

Weyerhaeuser
L'ancienne usine Weyerhaeuser à Miramichi

Un investisseur du Québec, Entreprises TAG, se porte acquéreur de l'ancienne usine forestière Weyerhaeuser, à Miramichi, au Nouveau-Brunswick. L'usine pourrait rouvrir en 2010 et employer 150 travailleurs.

Un investisseur du Québec, Entreprises TAG, se porte acquéreur de l'ancienne usine forestière Weyerhaeuser, à Miramichi, au Nouveau-Brunswick. Cette usine qui a été fermée au début de 2007 pourrait rouvrir l'an prochain et employer 150 travailleurs.

Il ne manquerait qu'une confirmation du gouvernement provincial sur l'approvisionnement en bois provenant de terres de la Couronne pour conclure la transaction, selon le président de TAG, Jean-Yves Cardinal.

« Aussitôt que nous allons recevoir cette lettre, nous devrions compléter la transaction avec Weyerhaeuser à Miramichi », affirme Jean-Yves Cardinal.

L'usine reprendrait donc la fabrication de panneaux de particules orientées. Ce produit est destiné à l'industrie de la construction.

Entreprises TAG devra également s'alimenter en matière première chez des propriétaires de lots boisés privés, selon leur porte-parole, Jean-Guy Comeau. « Nous allons avoir un marché pour 30 % de nos produits. C'est très important pour les propriétaires de lots boisés », dit-il.

En comptant les emplois indirects, ce projet peut créer au total 350 emplois. Le maire de Miramichi, Gerry Cormier, se réjouit à juste titre. La région a été durement touchée par la fermeture d'entreprises forestières ces dernières années.

Le maire Cormier qualifie la nouvelle d'encourageante. Il affirme qu'elle va redonner espoir aux gens.

Si tout progresse comme prévu, Entreprises TAG espère devenir officiellement propriétaire de l'usine à temps pour Noël.