•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dracula ressuscite!

Dracula, The Un-Dead, Dacre Stocker

Photo : La Presse canadienne / Penguin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'arrière-petit-neveu de Bram Stoker, Dacre, lance la suite de Dracula, roman gothique paru en 1897, sous le titre de Dracula : l'immortel.

Dracula mord encore... les mordus de lecture!

L'arrière-petit-neveu de Bram Stoker l'a ressuscité dans une suite du roman Dracula. C'est donc quelque 112 ans après la parution de l'icône du roman gothique que le vampire surgit de sa tombe pour nous terroriser dans Dracula : l'immortel.

Il aura fallu six ans de recherches et d'écriture aux coauteurs pour accoucher de ce roman. Car Dacre Stoker, 51 ans, ne l'a pas écrit seul. C'est après une rencontre avec le scénariste new-yorkais Ian Holt, 39 ans, qu'il a plongé dans l'aventure.

Dracula... 25 ans plus tard

L'aventure de Dracula : l'immortel se situe 25 ans après l'oeuvre originale.

Rappelons que Bram Stoker (1847-1912) s'est inspiré d'un comte roumain pour créer son vampire. Vlad Tepes, dit Vlad l'empaleur, terrorisait la région des Carpates par sa cruauté. L'action de Dracula : l'immortel se déroule en 1912. Des meurtres à Londres et à Paris et une chasse aux vampires dans toute l'Europe réveillent la terreur du prince des ténèbres. Quelqu'un traque les héros qui ont eu raison de Dracula dans le roman original, et il revient à Quincey Harker, le fils de Jonathan et Mina Harker, et à ses amis d'enrayer le mal.

Dacre Stoker et Ian Holt ont examiné à fond 124 pages de notes laissées par Bram Stoker pour un second roman. Dans une entrevue donnée à la Presse canadienne, Dacre Stoker explique qu'ils voulaient tirer de ces notes quelque chose qui n'avait pas été utilisé par son arrière-grand-oncle. Cela a mené non seulement à la résurrection de personnages existants, mais à la création d'autres, comme un inspecteur de police et « une comtesse lesbienne vampire ».

Montréalais d'origine

Bien qu'originaire de Montréal, Dacre Stoker vit désormais en Caroline du Sud avec femme et enfants. Il a fait partie de l'équipe canadienne de pentathlon, dont il a été l'entraîneur pour les Jeux de Séoul en 1988. Il administre un organisme de préservation du territoire.

Il n'a rien d'un écrivain. Il était curieux, dit-il, des idées avancées par Ian Holt pour la suite des aventures de Dracula. Sa curiosité a aussi été piquée par ce qui avait motivé l'histoire originale.

Dracula : l'immortel a été lancé à la fin du mois de septembre en Grande-Bretagne et en Irlande. Il sort mardi en France, aux États-Unis et au Canada. Il sera traduit dans au moins 17 langues et vendu dans 24 pays.

Pour souligner la sortie du livre ici, des lectures dramatiques du roman auront lieu à Toronto et à Montréal, exactement comme le fit Bram Stoker lors de la publication de Dracula.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !