•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Zone verte

André Bolduc

André Bolduc

Photo : Vert et or

Radio-Canada

Les ambitions des Carabins sont contrariées par un Vert & Or intraitable à Sherbrooke. Jean-Philippe Shoiry et Alexandre Poirier s'imposent comme duo dynamique. À Québec, le Rouge et Or retrouve ses lettres de noblesse.

Après avoir dompté la bête, les Carabins trébuchent contre un animal blessé, mais affamé.

Le Vert & Or a pris son envol au deuxième quart pour vaincre ses rivaux montréalais 34-15, samedi, sur sa pelouse.

Les Sherbrookois signent ainsi une 10e victoire de suite devant leurs partisans et portent leur fiche à 3-3 pour maintenir leurs chances de participer aux séries éliminatoires.

De leur côté, les Bleus (4-2) perdent de vue le Rouge et Or (5-1), leur victime surprise il y a deux semaines. Leur statut de numéro un au pays s'accompagne maintenant d'un bémol.

« Quand on joue au football, on peut battre la meilleure équipe au pays, a déclaré l'entraîneur-chef des Carabins, Marc Santerre. Mais quand on oublie de se présenter, n'importe quelle équipe peut nous battre. Ce qui est le plus décevant du match d'aujourd'hui, c'est qu'on a arrêté de se battre face à l'adversité. »

Après avoir laissé les visiteurs décoincer la marque, les hommes d'André Bolduc ont répliqué avec conviction, grâce au calme de Jean-Philippe Shoiry dans son espace de travail.

Le quart a fait fi d'une pression constante pour atteindre ses cibles avec régularité. Alexandre Poirier a secondé ses projets avec trois touchés, un sommet personnel, bien servi par ses qualités athlétiques.

Simon Charbonneau-Campeau a quant à lui inscrit un majeur décisif au moment où son équipe détenait une maigre avance de 14-13 au troisième quart. Sa grande portée lui a permis de capter une passe aux confins de la zone des buts malgré un marquage serré.

Toujours pour les vainqueurs, Pascal fils est devenu le premier demi offensif au Canada à atteindre le plateau des 1000 verges au sol cette saison. Il en compte maintenant 1117 à son compteur.

Mount Allison 7 - Laval 73

À Québec, le Rouge et Or n'a fait qu'une bouchée des Mounties de Mount Allison dans une victoire sans appel de 73-7.

Le quart Benoît Groulx, absent du dernier duel contre les Carabins, a célébré son retour au jeu avec cinq passes de touché, un record d'équipe. Il a notamment trouvé les mains de Julian Feoli Gudiño à trois reprises dans la zone des buts.

Dans la victoire, Groulx a porté sa récolte à 62 passes de touché depuis ses débuts universitaires, dépassant ainsi la marque de Mathieu Bertrand (58) pour un quart du Rouge et Or. Le record québécois, détenu par Matt Connell (63), est maintenant à sa portée.

Autres résultats:

  • Concordia 39 - Acadia 5
  • Saint Mary's 39 - McGill 23
  • Bishop's 33 - St. Francis Xaxier 12

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !