•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Mexique, 15 ans après l'ALENA

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.



Il y a 15 ans, le 1er janvier 1994, entrait en vigueur l'Accord de libre échange nord-américain entre les États-Unis, le Canada et le Mexique.

Les dirigeants mexicains soutenaient alors que l'accès au marché nord-américain serait la porte d'entrée vers le club des pays en développement. Aujourd'hui, malgré certains succès, le Mexique reste un pays du tiers-monde, dépassé par ses rivaux émergeants comme la Chine et le Brésil.

L'ALENA a-t-il tenu ses promesses? Et quels changements a-t-il entraîné pour ce pays de 110 millions d'habitants?

Carte postale d'un géant en crise

Plus que beaucoup d'autres pays émergents, le Mexique a été terrassé par la crise financière mondiale. La chute de l'économie américaine conjuguée à l'arrivée de la grippe A (H1N1) et à une économie fragile ont eu comme résultat une contraction économique d'environ 10 % depuis un an.

Des chômeurs, des citoyens et des analystes, de gauche comme de droite, racontent cette dégringolade qui a fait perdre à ce pays de 110 millions d'habitants ses gains économiques de la décennie précédente.



Michoacán, le Mexique qui s'enfonce

Le Michoacán, au centre du pays, incarne les nombreuses difficultés du Mexique émergeant : un développement très inégal, malgré certaines percées dans l'agriculture, une énorme migration vers les États-Unis et des difficultés à développer des politiques sociales. En toile de fond, se dessine la montée du narcotrafic, qui, dans cet État, s'insinue dans tous les secteurs de la société.





Querétaro: le Mexique qui décolle

Avec l'ALENA, le Mexique rêvait de se rapprocher du monde développé en attirant des investissements étrangers et en bâtissant un secteur industriel à valeur ajoutée.

Querétaro est une des rares villes à accéder au rêve, avec la présence d'un fort secteur aéronautique. Dix entreprises de l'aérospatial y sont maintenant installées, dont la Canadienne Bombardier.




Les Mexicains se sentent largués par le Canada

Plusieurs Mexicains impliqués dans le projet de l'ALENA ont l'impression que le Canada ne croit plus vraiment à cette relation à trois, lui préférant les liens bilatéraux avec les États-Unis.

Ils soutiennent que cette relation pourrait être beaucoup plus profonde et dynamiser l'Amérique du nord comme région économique. Ils reprochent au gouvernement canadien d'avoir abandonné leur allié naturel au sud de la frontière américaine.





Entrevue avec Andrés Rosenthal (exclusivité web)

Ancien diplomate et ambassadeur, Andrés Rosenthal a été conseiller des ex-présidents Carlos Salinas de Gortari et Vicente Fox. Impliqué dans les négociations de l'ALENA, il connaît bien le Québec et le Canada. Aujourd'hui, Andrés Rosenthal dirige sa propre firme de consultants, et siège autant sur les conseils d'administration de grandes entreprises que sur ceux de groupes de réflexion comme le COMEXI (Conseil mexicain des relations internationales) ou FOCAL (Fondation canadienne sur les Amériques).

Il nous a reçu dans son bureau de Mexico pour nous parler des défis du Mexique, 15 ans après son entrée dans l'ALENA.




Bombardier - hecho en Mexico

Bilan de l'implantation de Bombardier au Mexique, trois ans après ses débuts. Le succès mexicain aura-t-il un impact sur les installations de Bombardier chez nous?




Mexico: portrait d'une ville qui résiste

Mexico est une mégalopole de 20 à 25 millions d'habitants. Il s'agit, selon certains, de la plus grande ville au monde. On l'associe à la pollution, à la violence, et au chaos. Mais la ville est en profonde mutation. Les chilangos (habitants de la capitale) ont obtenu il y a 10 ans le droit d'élire leur propre gouvernement local.

Et même si d'énormes défis persistent (circulation, insécurité, pauvreté), les initiatives se multiplient pour rendre la ville plus humaine: transport en commun réservé aux femmes, programmes sociaux, aménagement urbain, culture. Petit voyage en compagnie de chilangos qui aiment et changent leur ville, tout en reconnaissant l'ampleur des défis.


Bouillonnement culturel à Mexico

Depuis quelques années, la musique, le cinéma et les arts visuels explosent dans la capitale mexicaine, faisant du pays un endroit à la mode dans les milieux branchés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !