•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les attentats se multiplient

Des policiers sécurisent le site où des attentats-suicides ont eu lieu, vendredi 16 octobre 2009, à Peshawar.

Des policiers sécurisent le site où des attentats-suicides ont eu lieu, vendredi 16 octobre 2009, à Peshawar.

Photo : AFP / A Majeed

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Deux attentats talibans ont coûté la vie à cinquante personnes. Ils interviennent alors qu'une attaque générale de l'armée pakistanaise dans le Sud-Waziristan semble imminente.

Au lendemain d'une série de trois attentats qui ont fait une quarantaine de morts, jeudi, deux autres attaques tuent au moins 12 personnes, dont trois policiers, devant une mosquée près d'un commissariat de police à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan. Quinze personnes ont également été blessées par l'explosion.

« La police a essayé de stopper une femme qui accompagnait un terroriste sur une moto, elle a fait exploser la bombe qu'elle portait sur elle. Tout de suite après, un autre kamikaze a fait exploser sa voiture piégée », a déclaré le chef de la police de Peshawar, Liaqat Ali Khan.

Une femme kamikaze

C'est la deuxième fois qu'une femme commet un attentat-suicide au Pakistan en plus de deux ans.

Il y a un peu moins de deux ans, le 4 décembre 2007, une femme portant une burqa a fait exploser la bombe qu'elle portait sur elle à un poste de contrôle de l'armée, à Peshawar. La femme est morte, mais sa bombe n'a fait aucune autre victime.

Les deux attentats de vendredi s'ajoutent à une série d'attaques qui ont fait plus de 170 morts au cours des 12 derniers jours. Le Mouvement des talibans du Pakistan a revendiqué la plupart de ces attentats.

L'armée pakistanaise se prépare

Ces attaques semblent destinées à forcer le gouvernement à renoncer à l'offensive générale qu'il est en train de planifier dans le but de détruire les principales bases des talibans.

Cette offensive serait imminente. L'armée de l'air et l'artillerie pakistanaises ont déjà commencé à bombarder les fiefs talibans du Sud-Waziristan, le long de frontière afghane.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les militaires ont pilonné les positions des talibans dans les secteurs de Ladha et de Makeen, ainsi que dans les montagnes de Shahoor.

Les attaques de jeudi ont coûté la vie à 27 talibans.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !