•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada populaire auprès des Hongrois

Formulaire de déclaration d'Immigration Canada

Photo : iStockphoto

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral s'inquiète de la hausse des demandes de statut de réfugiés en provenance de la Hongrie, qui ont grimpé de 24 en 2007 à 790 pour la première moitié de 2009.

Le gouvernement fédéral s'inquiète de la hausse soudaine des demandes de statut de réfugiés en provenance de la Hongrie. Au cours des six premiers mois de l'année, 790 demandes ont été acheminées à Ottawa, ce qui place la Hongrie dans le peloton de tête des pays qui génèrent le plus de demandes d'asile au Canada.

C'est bien plus que les 24 enregistrées en 2007, alors que le pays exigeait un visa des voyageurs hongrois. La situation préoccupe Ottawa mais aussi Budapest, qui ne veut pas se voir imposer à nouveau l'obligation de visa, levée en mars 2008.

En tout, plus de 60 000 demandeurs du statut de réfugié, originaires notamment du Mexique et de la République tchèque, attendent présentement une réponse.

Le ministre de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme, Jason Kenney, y voit la preuve que le système a un urgent besoin d'être reformé en profondeur. Le ministre espère d'ailleurs déposer un projet de réforme avant la fin de l'année.

Les défenseurs des réfugiés craignent que le Canada ne ferme la porte aux demandeurs d'asile légitimes et instaure un système « à deux vitesses », qui donnerait moins de droits aux immigrants originaires de certains pays. Ils préconisent une amélioration du système actuel, qui inclurait des ressources supplémentaires.

D'après un reportage de Daniel Thibeault