•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Exclusif

La nomination de François Macerola en suspens

François Macerola

François Macerola

Photo : www.plq.org

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement Charest retarderait la nomination de l'ex-directeur général de Téléfilm Canada à la tête de la SODEC, le temps de vérifier qu'aucun reproche ne puisse lui être fait en lien avec l'affaire Cinar.

Radio-Canada a appris que le gouvernement du Québec a décidé d'attendre avant de nommer François Macerola à la tête de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC). L'ancien directeur général de Téléfilm Canada devait être nommé à ce poste mercredi.

Selon nos sources, le bureau du premier ministre Jean Charest souhaite faire des vérifications sur le passage de M. Macerola au sein de cette institution au moment du scandale Cinar, en 1999. Le bureau du premier ministre nie que le passé de François Macerola fasse l'objet de vérifications et même que son cas ait fait l'objet de discussions au conseil des ministres. Mais des sources affirment qu'on souhaite s'assurer qu'aucun reproche ne puisse lui être fait en lien avec l'affaire Cinar.

C'est sous son règne que des documents ont disparu de chez Téléfilm Canada. Des archives de Claude Robinson, l'auteur de Robinson curiosité, ont par exemple été transférés de Téléfilm à la Cinémathèque un mois après qu'il eut déposé sa poursuite civile contre Cinar.

La centaine de contrats signés par Erica Alexandre, un prête-nom utilisé par Cinar, est également demeurée introuvable chez Téléfilm.

C'est François Macerola qui avait donné le feu vert pour la certification de la série Robinson Sucroë, en 1996. Cinar avait obtenu un crédit d'impôt de 420 000 $ alors que pesait contre elle une poursuite pour plagiat. François Macerola a finalement coupé les vivres à Cinar après le dévoilement du scandale. Il a quitté Téléfilm deux ans plus tard.

D'après un reportage de Christian Latreille

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !