•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les circonstances se précisent

Raymond Lahey

L'ex-évêque Raymond Lahey a son arrivée au poste de police d'Ottawa le 1er octobre.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Ce sont les voyages en Asie de l'ex-évêque Raymond Lahey et son attitude suspecte à l'aéroport qui ont conduit à son arrestation et aux accusations de possession et d'importation de matériel pornographique juvénile portées contre lui.

Des voyages à l'étranger et une attitude suspecte ont mis la puce à l'oreille des douaniers et des policiers qui ont fouillé l'ordinateur de Raymond Lahey, l'évêque d'Antigonish accusé de possession et importation de matériel pornographique juvénile.

CBC-Radio-Canada a obtenu une copie d'un document permettant aux autorités d'obtenir un mandat de perquisition pour passer au peigne fin l'ordinateur portable de Raymond Lahey. Ce document, qui provient de la cour, a été rempli par les douaniers qui l'ont interrogé à l'aéroport d'Ottawa le 15 septembre. C'était 10 jours avant qu'on porte des accusations contre lui.

Selon ce document, la douanière Venessa Fairey a remarqué en examinant le passeport de M. Lahey qu'il avait fait plusieurs voyages en Thaïlande, en Malaisie et en Indonésie depuis 2005. Cette région est réputée pour le tourisme sexuel.

En demandant à M. Lahey s'il avait un ordinateur portable, la douanière a constaté qu'il répondait de façon hésitante, que le ton de sa voix changeait et qu'il fuyait son regard. Un autre douanier a vérifié l'ordinateur et il a trouvé des images compromettantes.

Selon les agents de la police d'Ottawa et de l'Agence des services douaniers du Canada, l'ordinateur contenait quelques photographies d'enfants âgés de 8 à 12 ans dans des positions illustrant des relations sexuelles.

Le document des douaniers leur a permis d'obtenir un mandat de perquisition. Ils ont saisi l'ordinateur de M. Lahey ainsi que quatre clés USB, trois cartes mémoire, deux téléphones cellulaires et un autre appareil portable. Une seconde vérification de l'ordinateur a permis aux policiers de découvrir cinq autres photographies explicites de garçons âgés de 8 à 10 ans.

Raymond Lahey a été accusé de possession et d'importation de matériel pornographique juvénile le 25 septembre. Il s'est présenté à la police d'Ottawa le 1er octobre. Il a été relâché sous une caution de 9000 $. Il doit se présenter en cour le 4 novembre.

L'Église connaissait ces voyages

Marilyn Sweet, du diocèse d'Antigonish, en Nouvelle-Écosse, confirme que l'Église était au courant des voyages de Lahey en Asie du Sud-Est.

« Je ne sais pas grand-chose, mais ce n'était pas du tout un secret qu'il voyageait en Thaïlande ces années passées. Je ne sais pas combien de fois, mais plus d'une fois », indique Marilyn Sweet. « Je ne sais pas pourquoi il est allé en Thaïlande, mais je sais qu'il voyageait en Thaïlande. C'est tout. Je ne sais pas si c'était à cause de travailler pour l'Église ou pas », ajoute-t-elle.

Il y a quelques jours, la maison de Raymond Lahey à Antigonish a été visitée par des vandales. Une agence de sécurité veille maintenant sur la maison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !