•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du 49e au 55e parallèle

Chargement de l’image

Kuujjuaq

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Chaque année, l'entreprise de maisons usinées de Matane expédie des dizaines de maisons dans le Grand Nord québécois.

De Matane à Kuujjuaq, chaque année, des dizaines de maisons usinées de Construction C.E.G sont expédiées dans le Grand Nord québécois, en direction de l'une des 14 communautés inuites établies au nord du 55e parallèle.

« Notre entreprise est spécialisée dans ça depuis 1988. On fait de la préfabrication. Depuis 1999, on envoie des maisons au Nunavik », raconte le président de la compagnie, Charles-Éric Gauthier.

Construction C.E.G construit essentiellement des maisons jumelées, des 4 ½. Fabriquées à Matane, ces habitations sont des constructions dispendieuses, conçues pour résister au climat du Grand Nord. Elles sont particulièrement étanches et autonomes.

« Ces maisons se démarquent surtout par leurs systèmes de mécanique. Ils n'ont pas de systèmes d'aqueducs, il n'y a pas de systèmes d'égouts, alors la maison est complètement indépendante. Les réservoirs sont dans la maison pour être à l'abri du gel », explique M. Gauthier.

Dans les périodes de fortes demandes, Construction C.E.G peut employer entre 60 et 70 travailleurs. Plombiers, peintres, électriciens: des sous-traitants locaux, pour la plupart. Aux dires de son président, la compagnie mise d'ailleurs, depuis ses débuts, sur la main-d'oeuvre locale.

« Quand on engage à l'extérieur, c'est parce qu'on n'est pas capable de trouver ces ressources en région. Les affaires qui sont très spécialisées. Parce que pour tout le reste, on travaille avec du monde de la place », souligne Charles-Éric Gauthier.

D'une valeur moyenne d'environ 375 000 $, chaque maison est livrée par une équipe chargée de son installation sur le terrain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !