•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baby-boom chez les 30 ans et plus

Une femme et son bébé, après l'accouchement
Photo: Jeff Pacoud
Radio-Canada

Le nombre de naissances au pays atteint un sommet en 15 ans en 2007, grâce à une forte natalité chez les femmes de 30 ans et plus, selon Statistique Canada.

Les femmes canadiennes de 30 ans et plus ont contribué à faire augmenter le nombre de naissances au pays en 2007. Le taux de natalité atteint un sommet en 15 ans, selon des données publiées par Statistique Canada mardi.

Les femmes de 30 à 34 ans ont donné naissance à 115 415 des 367 864 bébés nés en 2007, soit plus que n'importe quel autre groupe d'âge. C'est la deuxième année que le taux de fécondité des femmes de cette tranche d'âge surpasse celui des 25 à 29 ans.

À elles seules, les femmes de 30 ans et plus ont mis au monde 56 % de tous les enfants nés en 2007.

Cette nouvelle tendance chez les femmes à enfanter plus tard dans leur vie contribue à un mini baby-boom au pays:

  • Le nombre total de naissances n'a jamais été aussi élevé depuis 1995.
  • Le taux de fécondité, soit le nombre moyen d'enfants par femme, s'est accru, pour passer de 1,59 en 2006 à 1,66 en 2007, le plus élevé depuis 1992.
  • Le nombre de naissances entre 2006 et 2007 a augmenté de 3,7 %, la hausse annuelle la plus rapide en 20 ans.


Bien que le taux de fécondité canadien soit en hausse, il se situe toujours nettement en dessous du seuil de 2,1 enfants par femme, nécessaire pour remplacer la population actuelle d'une génération à une autre.

Ici et ailleurs

L'augmentation du nombre de naissances n'est pas un phénomène unique au Canada. Plusieurs pays occidentaux où la fécondité est faible, comme l'Espagne, la Suède, le Royaume-Uni ou l'Australie, enregistrent également une augmentation du nombre de naissances ces dernières années.

Au Canada, les quatre provinces les plus populeuses, soit l'Alberta, l'Ontario, le Québec et la Colombie-Britannique, sont à l'origine de 83 % de la croissance totale des naissances.

Les femmes de l'Alberta ont donné naissance à 49 028 enfants en 2007, une hausse de 8,4 % par rapport à l'année précédente. La province a ainsi contribué à près de 30 % de l'augmentation totale du nombre de naissances au pays. Le Québec a enregistré 18 % de la croissance nationale, l'Ontario, 21 % et la Colombie-Britannique, 14 %.

Entre 2006 et 2007, le taux de fécondité a augmenté dans toutes les provinces et dans tous les territoires, à l'exception du Yukon. À l'échelle nationale, le Nunavut avait la fécondité la plus élevée de tout le pays, soit 2,97 enfants par femme.