•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Adieu émouvant au major Pépin

Funérailles de Yannick Pépin

La dépouille du major Yannick Pépin est transportée par ses frères d'armes.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les funérailles d'un autre militaire canadien tombé au combat en Afghanistan, Yannick Pépin, sont célébrées à la base de Valcartier.

Les proches et les frères d'armes du major Yannick Pépin lui rendent un dernier hommage à la base de Valcartier, mercredi.

Natif de Victoriaville, le major Pépin est mort en même temps que le caporal Jean-François Drouin, il y a 10 jours, en Afghanistan. Les deux hommes ont été tués par un engin explosif sur une route du sud-ouest de Kandahar. Les obsèques du caporal Drouin sont prévues samedi à Beauport.

Âgé de 36 ans, Yannick Pépin en était à sa deuxième mission en Afghanistan. Il devait revenir au pays le 21 octobre. Il laisse dans le deuil sa femme et ses deux enfants.

« On a hâte que toutes les troupes [de Valcartier] reviennent, parce que c'est assez souffrant, d'enterrer des amis, des frères d'armes, affirme Réné Bilodeau, retraité des Forces canadiennes. Mais on supporte la situation et la famille dans ces conditions. C'est très important pour nous », continue-t-il, visiblement ému.

Il s'agit d'une journée sombre pour les militaires de Valcartier, puisque la dépouille d'un autre soldat a été rapatrié dans l'après-mdi à Trenton, en Ontario. Patrick Lormand a été tué par un engin explosif dimanche. Il est le 22e militaire de Valcartier à perdre la vie depuis le début de la mission afghane en 2002.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !