•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus qu'un mauvais souvenir

Peggy's Cove, en Nouvelle-Écosse, le 23 août 2009
Peggy's Cove, en Nouvelle-Écosse, le 23 août 2009 Photo: La Presse canadienne / Tim Krochak
Radio-Canada

Devenu simple tempête, Bill s'éloigne des côtes de Terre-Neuve lundi et n'aura finalement laissé que des dégâts mineurs dans son sillage.

Bill n'est pratiquement plus qu'un mauvais souvenir au Canada. Lundi matin, il s'éloigne des côtes de Terre-Neuve après avoir été rétrogradé d'ouragan de catégorie 1 à simple tempête par le Centre canadien de prévision des ouragans.

À 6 h 30, Environnement Canada indiquait que le centre de la tempête se trouvait au nord-est de Cape Race, dans la péninsule d'Avalon, à l'extrémité sud-est de la province. Elle a laissé de 50 à 60 millimètres de pluie dans son sillage.

Des vents atteignant plus de 100 km/h continuent d'accompagner Bill dans l'océan Atlantique. Dans la capitale de Terre-Neuve-et-Labrador, Saint-Jean, des vents soufflaient encore à 80 km/h lundi matin.

Un véhicule de la GRC à Cow Bay, en Nouvelle-Écosse, bloque la circulation sur une route côtière.Un véhicule de la GRC à Cow Bay, en Nouvelle-Écosse, bloque la circulation sur une route côtière. Photo : PC / Tim Krochak

Les derniers avertissements donnés pour la région par Environnement Canada ont été levés. Les activités ont repris normalement dans les aéroports de la province.

Outre quelques branches d'arbres arrachées, les autorités ne signalent que quelques pannes de courant.

Bill, dont le passage sur les provinces de l'Atlantique avait été annoncé depuis le milieu de la semaine dernière, n'aura finalement causé que peu de dégâts au Canada.

L'ouragan aura laissé de 40 à 80 millimètres de pluie dans son sillage, selon les endroits, inondant au passage de nombreux sous-sols.

Pannes de courant en Nouvelle-Écosse

En Nouvelle-Écosse, Bill a laissé jusqu'à 40 000 foyers sans électricité, selon Nova Scotia Power. Le courant a toutefois été rétabli au cours de la journée, sinon pour quelques dizaines de résidents vivant au nord-ouest de Lunenburg.

Selon la GRC, une quinzaine de curieux qui s'étaient approchés des côtes pour profiter du spectacle de la mer déchaînée ont dû être repêchés, dont deux surfeurs.

Des vols ont été annulés ou déroutés de l'aéroport d'Halifax, et le transport en ferry qui relie la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve et-Labrador a été suspendu pour la journée de dimanche.

Sur la côte américaine, une petite fille de sept ans a perdu la vie après avoir été emportée dans l'océan par une vague particulièrement puissante au parc national d'Acadia, dans le Maine. L'enfant faisait partie d'une foule assemblée le long de la côte pour assister au spectacle des vagues formées par le passage de Bill.

Aucun thème sélectionné